En ce moment
 
 

"Une première au monde": en Chine, des scientifiques parviennent à cloner un loup arctique

 
 

Dix mois après la mort d'un loup arctique de 16 ans nommé Maya dans un zoo du nord de la Chine, une nouvelle "Maya" est née grâce à la technique du clonage.

En utilisant un chien beagle comme porteur gestationnel, la société Sinogene Biotechnology, basée à Pékin, a affirmé lundi avoir réussi à cloner un loup arctique, le "premier au monde" de ce type. Bien qu'il soit "condamné" à grandir loin des autres loups de l'Arctique, les scientifiques chinois saluent la procédure réussie comme une étape importante dans la préservation de la faune menacée et des espèces rares.


 

Vos commentaires