En ce moment
 
 

Voyage d'Apollo 11 vers la Lune: des objets emportés par les astronautes venaient de Belgique (vidéo)

Voyage d'Apollo 11 vers la Lune: des objets emportés par les astronautes venaient de Belgique
©RTL INFO
50 ans de la marche sur la lune

Ce dimanche, cela fera 50 ans que Neil Armstrong et Buzz Aldrin se sont posé sur l’astre lunaire. Ils avaient emporté avec eux des objets de plusieurs pays dont certains venus de Belgique. C’est ce que nous racontent nos journalistes Luc Gilson, Guillaume Wils et Véronique forest dans un retour 50 ans en arrière.

18 juillet 1969. A travers les hublots d’Apollo, la Terre est de plus en plus petite. Les Américains s’apprêtent à remporter cette course à la Lune. Mais conscients qu’il faut aussi donner un caractère "mondial" à leur mission, ils ont eu l’idée d’associer d’autres pays à cette aventure. Et notamment… la Belgique.

Déployer le drapeau américain. C’était l’une des tâches, prioritaires, confiées aux astronautes d’Apollo 11. Un étendard qui sera malheureusement soufflé quelques heures plus tard, par le moteur du module lunaire, au moment du départ.

Mais ce n’était pas le seul drapeau sur la Lune. Le nôtre était aussi, du voyage.

"Il y avait dans le module lunaire qui s'est posé sur la lune, les drapeaux d'une cinquantaine de pays démocratiques. En guise de paix, le président Nixon a offert à chacun de ces peuples, le drapeau de leur pays avec une boule de résine contenant quelques milligrammes de roche provenant des 22kg ramenés par Armstrong et par Aldrin", explique Pierre-Emmanuel Paulis, enseignant à l'Euro Space Center.


Un message du Roi Baudouin va marquer les astronautes

Apollo 11 va, aussi, laisser sur la Lune un petit disque de moins de quelques centimètres, sur lequel sont gravés des messages de dirigeants d’une septantaine de pays. Celui du Roi Baudouin va, d’ailleurs, profondément marquer les astronautes.

"Nous sommes conscients de notre responsabilité à l'égard des tâches qui peuvent nous être confiées dans l'univers, mais également de celles qui restent à accomplir sur terre, afin d'apporter plus de justice et de bonheur à l'humanité", avait déclaré le roi Baudouin.


Une autre trace noire-jaune-rouge

Deux ans plus tard, l’équipage d’Apollo 15 laissera, aussi, sur la lune, une autre trace noire-jaune-rouge.

"C'est une petite statuette de 12cm de long en aluminium, qui a été créée par un artiste anversois et qui a été déposée sur la lune en hommage aux astronautes décédés à l'époque", précise Pierre-Emmanuel Paulis.

Une fois de retour sur terre, les astronautes d’Apollo 11 entameront une tournée mondiale et feront une visite "éclair", en Belgique.

"Ils vont rester seulement deux heures en Belgique. Ils vont visiter les Pays-Bas et notre pays le même jour et seront reçus au Palais de Laeken", ajoute Pierre-Emmanuel Paulis.

Une tournée "au pas de charge" qui va finir par fatiguer les astronautes. Armstrong va se refermer sur lui-même. Aldrin, va même sombrer dans l’alcoolisme. Ces 3 hommes avaient été bien préparés pour leur mission. PAS du tout pour ce qu’ils allaient vivre, ensuite.

En attendant, en ce soir du 18 juillet, le voyage continue. Apollo 11 se trouve à quelques 340.000 kms de la Terre. Dans un peu plus de 48h, Niel Armstrong pose le pied sur la Lune.

Vos commentaires