En ce moment
 
 

Asile et Migration - Crise migratoire ou identitaire? Myria invite experts et académiques pour en discuter

Asile et Migration - Crise migratoire ou identitaire? Myria invite experts et académiques pour en discuter

(Belga) L'Europe se situe à la croisée des chemins en termes de migration, à en croire l'intitulé du colloque organisé ce vendredi par Myria, le centre fédéral Migration. Pendant toute une journée, divers experts, comme Vincent Cochetel, représentant du Haut Commissariat des Nations unies pour les réfugiés (UNHCR), et académiques, tels que Françoise Tulkens, professeur émérite à l'Université catholique de Louvain, aborderont différents thèmes allant de la protection internationale à la migration économique.

"La question des flux migratoires internationaux constitue sans aucun doute le plus grand défi politique du moment", affirme François De Smet, directeur de Myria. "Il s'agit d'une question complexe comportant divers aspects techniques relatifs à la protection des droits humains et aux évolutions démographiques", souligne-t-il. Ce débat crucial "est extrêmement polarisé en Europe depuis la crise migratoire de l'été 2015. Il met à mal les valeurs et la cohésion de l'Union européenne", poursuit-il. Des voix de plus en plus nombreuses s'élèvent pour "une surveillance stricte les frontières, pour restreindre l'accès aux territoires, pour refouler les migrants et pour renforcer la lutte contre le trafic d'êtres humains", illustre le directeur de Myria. Cette question crée aussi une peur au sein de la population "d'une 'invasion', une idée nourrie par les populistes et qui est en partie basée sur l'échec de l'intégration des étrangers", avance M. De Smet. "On distingue les réfugiés politiques, qui ont droit à une protection internationale sur base de conventions, et les migrants économiques, qui viendraient ici profiter, ce qui engendre des discussions politiques et morales houleuses." Certains partis politiques jouent "aussi sur la peur de la population de perdre son identité. Les migrants seraient comme un cheval de Troie, venus pour nous anéantir". Défendre son identité écarterait ainsi "d'autres valeurs telles que la défense des droits humains, l'accueil des persécutés ou la solidarité envers les personnes vulnérables", conclut-il. Le colloque "Crise migratoire ou crise identitaire? L'Europe à la croisée des chemins" se tient au Palais des Académies à Bruxelles, en partenariat avec l'Académie royale des sciences, des lettres et des beaux-arts de Belgique, la Koninklijke Vlaamse academie van België voor wetenschappen en kunsten, et le journal Le Soir. (Belga)

Vos commentaires