En ce moment
 

Cette technique permet de faire pousser des fruits et légumes sans terre: connaissez-vous l'aéroponie?

L’aéroponie, c’est le fait de faire pousser des fruits et légumes sans terre. Ce système a besoin de très peu d’eau et peut facilement se développer en ville. Comment est-ce possible?

A Boulogne-Billancourt, en France, nous faisons la découverte d’un potager tout particulier. Les cultures ne s’enracinent pas dans le sol, elles sont disposées verticalement grâce à un système de colonnes creuses. A l’intérieur, les racines sont chouchoutées. C’est ce qu’on appelle l’aéroponie.

"Vous avez en haut des colonnes, à l'intérieur (donc qui sont vides, qui sont creuses) des asperseurs, qui vont "doucher" les racines des plantes, qui sont dans le vide et dans le noir, explique Pascal Hardy, fondateur de l’entreprise Agripolis. Et cette eau et ce mélange de nutriments reviennent au bac, et repartent avec la pompe. Donc c'est un circuit qui est totalement fermé, qui est clos, et qui est assez économe en ressources."


Plus pur que le bio

D'après le fondateur de ce potager, le système utiliserait seulement 10% de l'eau nécessaire aux cultures traditionnelles. Les défenseurs de l'aéroponie y voient un procédé plus pur encore que le bio. "On est sur une technique qui est assez imperméable à la pollution, puisqu'en fait, l'eau qui circule dans nos systèmes n'est jamais en contact avec la pollution de l'air, et notamment avec les particules. Et au résultat, on se retrouve, et c'est assez étonnant, avec des analyses qui nous donnent des traces de polluants mot pour mot indétectables, alors que si vous preniez des produits, bios ou non,  produits en région parisienne en pleine terre, vous n'obtiendriez pas ce résultat."

Cette ferme urbaine fait 300 m² et tous les aliments qui y sont produits sont servis dans le restaurant d'un l'hôtel. Pratique: le potager est installé sur le toit de l'établissement.

Vos commentaires