En ce moment
 
 

CHU Tivoli: préavis de grève pas levé malgré les discussions avec la direction

 
 

(Belga) Syndicats et direction du CHU Tivoli à La Louvière se sont retrouvés autour de la table, mardi en fin de journée, pour poursuivre les discussions sur le dossier des revendications du personnel des urgences, où le manque d'effectifs est évoqué. Selon la CNE, le préavis de grève déposé il y a une semaine n'est pas levé.

Les discussions de vendredi entre syndicats et direction du CHU Tivoli à La Louvière n'avaient pas généré de fumée blanche dans le conflit social qui oppose le personnel des urgences de l'hôpital à la direction. Vendredi, la direction était certes venue avec des réponses au cahier de revendications déposé par la CNE. Il restait à peaufiner, alors que le préavis de grève déposé n'avait été "ni levé ni enclenché", selon la CNE. La CNE avait déposé ce préavis de grève en réaction à l'attitude de la direction du CHU Tivoli face aux revendications du personnel des urgences, notamment le personnel infirmier et les aides-soignants, mais pas le staff médical, qui s'estime en sous-effectif quasi quotidien depuis des mois dans le service où les conditions de travail se dégradent. La direction avait réagi à l'action de sensibilisation du personnel menée mardi dernier en soulignant qu'elle travaille depuis plusieurs mois avec le personnel des urgences pour améliorer le service et le quotidien des travailleurs. La réunion de ce mardi n'a débouché sur aucune avancée concrète, selon la CNE. "Il y aura bien une réorganisation du travail, basée sur notre cahier de revendications", a indiqué Julie Coumont. "Ce cahier a été déposé depuis des mois. Nous avons demandé des échéances. Mais la direction ne semble pas convaincue de l'urgence de renforcer le service des urgences, saturé et fatigué. Des aides ponctuelles ont certes été proposées par la direction. Nous rencontrerons les travailleurs dans les prochains jours pour connaître leur sentiment. Dès lors, le préavis de grève n'est pas levé." Dans les propositions syndicales, on notera notamment celle de renforcer l'équipe mobile de l'hôpital qui est constituée de soignants mobiles qui doivent pallier des besoins ponctuels dans les services. (Belga)




 

Vos commentaires