En ce moment
 
 

COP27 - Le fonds, "une victoire majeure, s'il est correctement financé", réagit Oxfam à la COP27

 
 

(Belga) Oxfam International se félicite de l'annonce, en conclusion de la COP27 en Egypte, de la création d'un fonds pour les pertes et préjudices des pays en développement face au changement climatique. Il s'agit d'une "victoire majeure" pour les pays et les communautés concernés, qui le réclamaient depuis 30 ans. Ce fonds doit cependant être correctement financé, prévient l'ONG.

"Au regard de l'urgence, ce fonds doit devenir fonctionnel au plus vite. Et les pays riches, principalement responsables du réchauffement de notre planète, doivent mobiliser dès maintenant d'importantes ressources pour aider les pays vulnérables", exhorte l'organisation luttant contre les inégalités. Tout comme d'autres ONG, Oxfam se dit profondément préoccupé par l'incapacité des pays à s'entendre sur la sortie des énergies fossiles. "Le monde se dirige à ce stade vers un réchauffement catastrophique de 2,8°C à la fin du siècle. Les pays riches, en particulier les États-Unis et les pays de l'Union Européenne, n'ont pas assumé leur juste part de responsabilité", assène-t-elle. Enfin, l'organisation attire l'attention sur les précédentes promesses non tenues. "Non seulement les pays riches n'ont pas tenu leur promesse de fournir 100 milliards de dollars annuels pour le financement de l'action climatique des pays du Sud, mais ils ont en plus bloqué un texte imposant qu'ils compensent leurs manquements passés", déplore-t-elle; "Tandis que les besoins se chiffrent en centaines de milliards, le moins que les pays riches auraient dû faire est de fournir une feuille de route claire sur le financement des 600 milliards de dollars promis entre 2020 et 2025", conclut Oxfam. (Belga)


 

Vos commentaires