En ce moment
 
 

Danger nucléaire supplémentaire dans la centrale japonaise : le MOX

 

A découvrir

 

L'utilisation du combustible nucléaire MOX dans la centrale nucléaire de Fukushima augmente le risque d'explosion.

Masashi Goto, ingénieur nucléaire cité par BBC News a soulevé une particularité méconnue et intéressante des réacteurs de la centrale nucléaire de Fukushima. Cette particularité répond au doux nom de MOX. Le terme MOX est l'abréviation de Mélange d'OXydes. C'est un combustible nucléaire composé de Plutonium et d'Uranium appauvri. Ce combustible n'est pas courant. Par exemple, les Américains le trouvent dangereux et peu rentable. Le principal combustible utilisé est l'UOX, composé d'oxyde d'uranium. Ce sont principalement les Français qui l'utilisent. Et, depuis peu, certaines centrales japonaises.

Dans les circonstances actuelles, le MOX a un gros défaut: sa température de fusion est plus basse que la température d'un combustible standard. Conséquence: l'explosion a plus de chance de survenir. Autre point: avec ce MOX, l'explosion disséminerait du Plutonium radioactif 2 fois plus loin qu'avec un combustible standard.

Les 24 prochaines heures vont être critiques a conclu l'ingénieur.




 

Vos commentaires