En ce moment
 

Découverte au Pérou du fossile du plus vieux cétacé quadrupède ayant traversé l'Atlantique

histoire

(Belga) Une équipe internationale de paléontologues, parmi laquelle le Belge Olivier Lambert, a découvert en 2011 au Pérou le squelette d'un cétacé à quatre pattes, vieux de 42,6 millions d'années. Elle livre jeudi ses conclusions dans la revue spécialisée Current Biology sur ce plus vieux fossile de cétacé du Nouveau Monde.

Cet ancêtre des baleines modernes, long de 3,4 à 4 mètres, a été mis au jour à Playa Media Luna, dans le désert du bassin péruvien de Pisco. "Il illustre une phase-clef de l'évolution et de la dispersion des premiers cétacés", apparus il y a plus de 50 millions d'années dans le sud de l'Asie, s'enthousiasme l'Institut royal des Sciences naturelles de Belgique. Le squelette fossile de Peregocetus pacificus - littéralement "le cétacé voyageur du Pacifque" - a en effet fourni aux scientifiques de précieux indices sur le moment, la route et les adaptations anatomiques nécessaires à l'animal pour atteindre le Nouveau Monde. Il permet également d'éclairer la période, restée longtemps mystérieuse faute de preuves fossiles suffisantes, qui succède la propagation des cétacés amphibies de l'Inde et du Pakistan actuels vers l'Afrique du Nord. "Les pattes de cet animal pouvaient porter son propre poids et il était donc capable de se déplacer sur la terre ferme", explique Olivier Lambert, paléontologue de l'Institut royal des Sciences naturelles de Belgique, qui a découvert et décrit le fossile avec ses homologues du Pérou, d'Italie et de France. "On peut même encore observer la trace de petits sabots au bout des doigts et des orteils." "L'anatomie des premières vertèbres caudales rappelle celle de mammifères amphibies comme les loutres et les castors. Des ondulations de la région arrière du corps, incluant la queue robuste, devaient permettre à Peregocetus de se déplacer dans l'eau, aidé de ses grands pieds aux longs orteils très probablement palmés", poursuit l'expert. Les paléontologues pensent que le Peregocetus a traversé l'océan Atlantique en partant d'Afrique du Nord, alors la distance entre les continents africain et américain était deux fois moins grande qu'aujourd'hui. Deux groupes de cétacés actuels descendent de cette baleine quadrupède: les baleines à fanons (baleines à bosse, rorquals, baleines franches...) et les cétacés à dents, comme les dauphins, les marsouins ou les cachalots. (Belga)

Vos commentaires