En ce moment
 
 

Des chercheurs démontrent un lien entre sècheresse au sud et chaleur en Europe

Des chercheurs démontrent un lien entre sècheresse au sud et chaleur en Europe

(Belga) Des chercheurs de l'université de Gand et de l'université néerlandaise de Wageningue ont démontré le rôle que jouent les périodes de sécheresse dans les pays du sud dans les vagues de chaleur de plus en plus fréquentes et intenses en Europe, communique l'UGent mardi.

Les deux épisodes de chaleur extrême déjà vécus cet été sur le Vieux Continent peuvent d'ailleurs également être liés à ce phénomène. A l'aide de satellites et de modèles, les chercheurs ont pu déterminer que les déplacements d'air chaud depuis les zones de forte sécheresse étaient responsables d'environ 30% de la chaleur anormale qui avait été constatée lors des vagues de chaleur de 2003 et 2010 en Europe. Les deux phénomènes, sécheresse dans le sud, puis chaleur ailleurs, semblent se succéder, ont remarqué les chercheurs. Des changements brusques dans la direction du vent déplacent de l'air chaud depuis les zones sèches. L'air chaud est encore accentué sur sa route par des conditions de sécheresse, alors qu'habituellement cet air chaud "est refroidi en chemin, par la végétation et les océans", explique Dominik Schumacher (UGent), auteur principal de l'étude. Durant cet été, c'est ainsi qu'"à cause de conditions sèches en France et en Espagne, de l'air chaud et sec d'Afrique du Nord a pénétré jusque loin sur le continent". En 2003 et 2010, la situation était similaire, mais avec de l'air provenant de territoires eurasiatiques souffrant alors d'une sécheresse extrême. L'étude, financée par le Conseil européen de la recherche, a fait l'objet d'une publication lundi dans la revue scientifique britannique Nature Geoscience. L'explication d'un lien entre vent sec et vague de chaleur est "d'importance pour les stratégies qui déterminent comment gérer idéalement les changements climatiques", estime le professeur gantois Diego Miralles. (Belga)

Vos commentaires