En ce moment
 
 

Ecolo avance 237 propositions pour être "au cœur du changement"

Ecolo avance 237 propositions pour être

(Belga) Les écologistes francophones ont lancé dimanche à Bruxelles leur campagne en vue des élections du 26 mai prochain. Réunis au Botanique, les Verts ont présenté un programme comportant 237 propositions pour une transition écologique et solidaire, ainsi que quatre alliances qui doivent leur permettre d'être, comme leur slogan l'indique, "au cœur du changement".

"Nous avons conscience que pour réussir la nécessaire transition à laquelle nous aspirons, il nous faut construire des alliances. Nous ne serons jamais assez nombreux à nous mobiliser et à œuvrer pour le changement", a déclaré la co-présidente d'Ecolo, Zakia Khattabi, devant les militants. Pour parvenir à leur objectif, les Verts entendent dès lors collaborer avec les acteurs de la société civile. Les alliances qu'ils proposent visent à renforcer toutes les formes de solidarité, à approfondir le système démocratique, à permettre un véritable redéploiement économique, et enfin à améliorer la qualité de vie en protégeant le climat et la planète. Pour chacune d'entre elles, les écologistes ont pris un engagement qu'ils comptent porter de manière prioritaire lors d'éventuelles négociations gouvernementales. Dans le cadre de l'alliance pour la planète, cet engagement consiste entre autres à "doter la Belgique d'une loi Climat visant à diminuer les émissions de gaz à effet de serre de 95% d'ici 2050", "privilégier la mobilité douce, multiplier les kilomètres de piste cyclable, généraliser le principe des voitures partagées" ou encore à "tripler le nombre d'utilisateurs des transports en commun en investissant sept milliards dans la SNCB, les TEC et la STIB". L'alliance pour le renforcement démocratique part quant à elle du constat que "les pratiques politiques des partis traditionnels minent gravement la confiance des citoyens envers leurs institutions", a expliqué Mme Khattabi. Mettre un terme à la politisation des administrations, interdire les conflits d'intérêt, lutter contre l'enrichissement personnel, les lobbyings malsains et la concentration des pouvoirs, ou encore introduire un referendum d'initiative citoyenne sont des pistes avancées par Ecolo pour restaurer la confiance des citoyens. En ce qui concerne le redéploiement économique, les écologistes préconisent "un changement du modèle actuel, du logiciel financier qui l'accompagne et des indicateurs qui guident droit dans le mur", a souligné Jean-Marc Nollet, l'autre co-président des Verts. "Notre engagement c'est de faire de l'économie un outil au service de la transition écologique et solidaire", a-t-il clarifié. Enfin, pour renforcer les solidarités, Ecolo compte moderniser la sécurité sociale, faciliter l'accès aux soins, établir une véritable justice fiscale, organiser un réel dispositif d'accueil et d'accompagnement des migrants, mais aussi innover (revenu de base) pour favoriser l'autonomie des citoyens. (Belga)

Vos commentaires