En ce moment
 
 

Gaz de schiste: l'extraction en Pologne exempte d'impôts jusqu'en 2020

 
 

Le gouvernement polonais a décidé mardi d'exonérer d'impôts jusqu'en 2020 l'extraction de gaz de schiste en Pologne, a indiqué le Premier ministre Donald Tusk.

Soucieuse de garantir son indépendance énergétique, la Pologne, largement dépendante du gaz russe, compte beaucoup sur le gaz de schiste dont les réserves dans ce pays sont évaluées à entre 800 et 2.000 milliards de m3.

"Nous avons adopté des solutions destinées à encourager l'exploration de gaz de schiste", dont une exemption d'impôt de son exploitation jusqu'en 2020, a déclaré M. Tusk à la presse.

Il a précisé qu'après cette date, les impôts "ne devraient pas dépasser 40% des revenus d'exploitation".

Une cinquantaine de forages ont jusqu'à présent été réalisés en Pologne. Une première extraction, à titre expérimental, avait été lancée en juillet 2013. Pour décider de la rentabilité de l'exploitation commerciale, il faudrait quelque 350 forages.

Le gouvernement prévoit d'investir à cet effet 12,5 milliards d'euros d'ici à 2020. Plusieurs géants comme Chevron ou ConocoPhillips poursuivent leurs explorations de gaz de schiste en Pologne.

Ce pays de 38 millions d'habitants, la première économie d'Europe centre-orientale, consomme actuellement 15 milliards de m3 de gaz par an, dont deux tiers sont importés, principalement de Russie.

La crise ukrainienne a intensifié le débat sur la dépendance au gaz russe. Cependant, 91% de l'électricité en Pologne est actuellement produite à partir de la houille et du lignite, dont les réserves pourraient couvrir les besoins du pays pendant 150 ans, selon les estimations.


 




 

Vos commentaires