En ce moment
 

Halte aux idées reçues: voici pourquoi il vous arrive d'observer des arcs-en-ciel (photos)

Halte aux idées reçues: voici pourquoi il vous arrive d'observer des arcs-en-ciel (photos)
Photo de Josiane Delbovier

De la grisaille, de la pluie et des nuages. La météo n'est pas vraiment au beau fixe, en ce moment, en Belgique. Mais entre quelques giboulées, le ciel nous offre parfois un beau phénomène optique : l'arc-en-ciel. Décryptage de ce fait météorologique.

Lorsqu'un arc-en-ciel apparaît dans le ciel, nombreux sont ceux qui contemplent la splendeur de ce spectacle céleste. C'est notamment le cas de Josiane Delbovier qui nous a fait parvenir, via notre page Alertez-nous, ces beaux clichés d'arc-en-ciel, aperçu à Braine-le-Comte, dans la province de Hainaut. 

arcenciel2

A travers le monde, mythes et légendes tentent d'expliquer la présence des arcs-en-ciel. Ainsi, au Japon, ils sont décrits comme l'escalier aux sept couleurs, par lequel le Bouddha redescend du ciel. En Allemagne, ils sont considérés comme le bol utilisé par Dieu pour tenir ses pinceaux lorsqu'il colore les oiseaux. 

Au-delà de ces croyances, il se cache bel et bien une explication scientifique... Concrètement, ce que l'on voit, c'est un arc composé de sept couleurs qui se dessine dans le ciel. Ce que l'on sait ? Il est visible quand le temps est ensoleillé et pluvieux en même temps. Mais scientifiquement, c'est un peu plus complexe…

Deux conditions doivent être réunies pour qu'un arc-en-ciel se forme: le soleil est suffisamment bas sur l'horizon pour être observable et le temps est pluvieux. Le reste est purement physique… "C'est un processus naturel. Dans la lumière du soleil, il y a différentes couleurs. Et lorsque les rayons du soleil traversent les gouttes d’eau, toutes ces couleurs se séparent. C'est la réfraction" explique Yves Caudano, chercheur qualifié au FNRS (Fonds de la Recherche Scientifique), basé au département de physique de l'université de Namur.

Sept couleurs ? Pas vraiment...

Pour observer ce spectacle lumineux, rien de plus simple. Il suffit de tourner le dos au soleil et d'être face à la pluie. Habituellement, on parle de sept couleurs : violet, indigo, bleu, vert, jaune, orangé et rouge. Mais en réalité, il en existe bien plus. Une infinité, pour être exact. Et leur ordre ne change jamais. "Les couleurs ne sont pas toutes réfléchies avec le même angle. La lumière bleue est davantage déviée que la lumière rouge. C'est pour cela que la rayon bleu est à l'intérieur de l'arc-en-ciel" explique Yves Caudano.

Selon une tradition européenne, il y aurait, au bout de l'arc-en-ciel, un chaudron d'or. Alors, pour faire taire les idées reçues, non, il est impossible de se trouver au pied d'un arc-en-ciel ! "L'arc-en-ciel ne se trouve pas à un endroit précis. Ce n'est bien sûr pas quelque chose que l'on peut toucher. C'est simplement une image. Un phénomène optique" affirme le chercheur.

Comme l'explique Météo Nature, il y a plus de chances d'apercevoir un arc-en-ciel en début et en fin de journée car "plus le soleil est haut dans le ciel, moins l'arc-en-ciel s'élève au-dessus de l'horizon". Et plus on prend de la hauteur, plus le diamètre de l'arc sera élevé. A la montagne ou à bord d'un avion, les arcs-en-ciel deviennent pleinement visibles. 

Une illusion facile à reproduire soi-même 

Vous l'avez certainement remarqué, certaines situations sont propices à la formation de ce phénomène. Il est même très facile de reproduire l'illusion : "En prenant un vaporisateur d'eau et en se plaçant de façon à ce que le soleil se trouve derrière vous, vous pourrez voir un arc-en-ciel" précise Yves Caudano.

En Belgique, peut-on voir plus d'arcs-en-ciel qu'ailleurs ? On pourrait tendre à croire que oui. En effet, la pluie ne manque pas... Chaque année, ce sont près de 800 millimètres de précipitations qui sont enregistrées dans le pays, selon l'IRM. Mais le chercheur est dubitatif : "Il faut du soleil et de la pluie. En Belgique, il pleut oui. Mais, nous n'avons pas particulièrement de soleil. Le temps est plutôt nuageux". 

Mais comme le disait la chanteuse américaine, Dolly Parton, "si tu veux l'arc-en-ciel, tu dois supporter la pluie"...

Vos commentaires