En ce moment
 

Hong Kong interdit les ventes d'ivoire lors d'un vote historique

Hong Kong interdit les ventes d'ivoire lors d'un vote historique
Un douanier tient la garde près d'un stock de défenses d'éléphant après leur saisie, le 6 juillet 2017 à Hong KongANTHONY WALLACE

Les députés de Hong Kong, considérée comme une plaque tournante de la contrebande de l'ivoire, ont voté mercredi en faveur de l'interdiction des ventes d'or blanc.

Les députés se sont exprimés à une large majorité pour cette interdiction qui entrera en vigueur d'ici 2021.

La décision était très attendue par les défenseurs de l'environnement après l'abolition totale des ventes d'ivoire par la Chine entrée en vigueur fin 2017. La Chine était autrefois le premier marché de destination pour les défenses de contrebande.

"Fermer ce marché massif va fournir une possibilité de survie aux éléphants", a réagi Bert Wander, de l'ONG internationale Avaaz, dans un communiqué.

Le gouvernement de l'ancienne colonie britannique revenue en 1997 dans le giron de la Chine avait annoncé fin 2016 son intention d'interdire avant 2021 les importations et exportations d'ivoire.

Hong Kong autorise toujours la vente d'objets en ivoire issus des stocks officiels constitués avant l'interdiction de ce commerce en 1990, en théorie uniquement à destination du marché insulaire.

Mais des ONG accusaient les trafiquants de profiter de cette législation pour se livrer à une contrebande à grande échelle, menaçant la survie des éléphants.

Vos commentaires