Hubert Reeves de passage à Bruxelles pour présenter sa BD: "Faire ce qu'il faut pour que cette planète reste habitable"

L'astrophysicien Hubert Reeves sort une bande dessinée loin de ses premières amours spatiales et plus terre à terre intitulé "La Biodiversité".

Cela fait déjà longtemps que "le Galilée de notre époque" -comme l'a surnommé une fan présente ce samedi au musée d'Histoire naturelle de Bruxelles où le scientifique présentait ce nouvel ouvrage- est un écologiste convaincu.

Son objectif avec cette BD, c'est de toucher les jeunes lecteurs comme il avait touché leurs parents avec Poussières d'étoiles sorti en 1984. Mais là, fini d'expliquer comme fonctionne l'univers. L'urgence, c'est l'écologie. Et qui mieux que les jeunes d'aujourd'hui pour construire un monde de demain sans réitérer les erreurs de leurs aînés ? "Parce que c’est d’eux qu’il s’agit. C’est eux qui seront là dans 50 ans", pas nous, expliquait le scientifique de 85 ans au micro d'Emmanuel Dupond et Philippe Godin. "L'important, ce n'est pas d'être optimiste ou pessimiste, c'est d'être déterminé. C'est le mot-clé pour l'avenir. Être déterminé à faire ce qu'il faut pour que cette planète reste habitable pour nous enfants et nos petits enfants."

Devant le public venu en nombre, il a par exemple expliqué que "le problème de la biodiversité, c'est que c'est un nom assez abstrait qui n'atteint pas le public de la même façon que le mot nature par exemple". Ou encore que "les vers de terre irriguent le sol. Ils font des tunnels où l'air peut pénétrer et ça assure la fertilité du sol. Quand on les détruit, les sols deviennent  stériles, ce qui est un problème à l'échelle mondiale".

Vos commentaires