En ce moment
 
 

L'Allemagne réduit à nouveau ses émissions de gaz à effet de serre

(Belga) L'Allemagne a recommencé l'an dernier à réduire ses émissions de gaz à effet de serre, en partie grâce à la météo très clémente, après quatre années de stagnation et l'abandon de ses objectifs climatiques pour 2020.

Souvent critiquée pour ses centrales à charbon et ses puissantes berlines, la première économie européenne a vu ses émissions reculer de 4,2% sur un an en 2018, selon un rapport présenté mardi par la ministre sociale-démocrate de l'Environnement, Svenja Schulze. La météo bien plus douce que d'habitude a limité les émissions liées au chauffage, mais le pays a aussi "tiré plus d'énergie du vent et du soleil et moins du charbon, du pétrole et du gaz", tandis que les émissions liées au transport ont légèrement reculé, a résumé Mme Schulze. Avec 868,7 millions de tonnes de gaz à effet de serre rejetées dans l'atmosphère, l'Allemagne affiche une réduction de 30,6% par rapport à ses émissions de 1990, seuil de référence de sa politique climatique. L'an dernier, le quatrième gouvernement consécutif emmené par la chancelière Angela Merkel a officiellement abandonné son objectif de réduire ses émissions de 40% d'ici 2020 par rapport à 1990, jugé inatteignable depuis longtemps par les spécialistes. Le pays continue cependant à viser une diminution de 55% de ses émissions en 2030 par rapport à 1990, avant d'atteindre l'objectif de zéro émission d'ici 2050. Pour cela, après avoir programmé en début d'année l'abandon du charbon d'ici 2038, Mme Schulze entend faire adopter "dans le courant de l'année" une loi climatique plus vaste, contenant "une feuille de route détaillée". (Belga)

Vos commentaires