En ce moment
 

La moitié des Belges atteints d'hypertension ne le savent pas

(Belga) L'hypertension affecte plus de 2,5 millions d'adultes en Belgique, mais reste non diagnostiquée chez près de la moitié des patients atteints. "Elle est pourtant la troisième cause de mortalité dans le monde", indiquent plusieurs associations, dont la Ligue cardiologique belge. Une grande campagne de sensibilisation est lancée ce jeudi, à l'occasion de la journée mondiale dédiée à cette pathologie.

Asymptomatique, l'hypertension est un problème de santé publique majeur. Elle est le principal facteur de risque de maladies cardiaques et d'accident vasculaire cérébral. "La seule façon de déterminer si sa pression artérielle est trop élevée est de la contrôler", soulignent l'International Society of Hypertension (ISH), la Ligue cardiologique Belge, l'Association Pharmaceutique Belge et le groupe pharmaceutique français Servier, à l'origine de la campagne de sensibilisation. Si la fréquence de l'hypertension augmente avec l'âge, elle est également liée aux contraintes psycho-professionnelles comme le stress au travail, à la sédentarité ou encore à l'alimentation trop riche en sel et en graisses. Les complications peuvent toutefois être évitées par "une détection précoce de l'hypertension suivie de sa prise en charge", assure le Dr Jean-Marie Krzesinski, du CHU de Liège. Pour sensibiliser le grand public, une campagne est lancée ce jeudi 17 mai, avec Jonathan Kubben Quiñonez pour ambassadeur. Ce jeune Bruxellois qui a arpenté le monde en postant régulièrement des photos de lui sur Instagram, muni d'une pancarte sur laquelle on pouvait lire "Mom I'm fine", encourage le public à retourner son message en "Mom/Dad, are you fine?". L'objectif est que les jeunes adultes incitent leurs parents et leurs proches à faire contrôler leur pression artérielle. La campagne sera déclinée sur les réseaux sociaux, mais sera aussi disponible sous forme de posters et de brochures chez les médecins et pharmaciens. (Belga)

Vos commentaires