Le projet Luchtpijp pour installer 500 compteurs à particules d'ici fin 2018 à Bruxelles

(Belga) Les organisations beweging.net, une coupole d'associations sociales-chrétiennes, et les mutualités chrétiennes ont présenté jeudi à la secrétaire d'Etat bruxelloise à la Digitalisation, Bianca Debaets (CD&V), leur projet de crowdfunding Luchtpijp. Il permet d'acheter un kit pour la construction d'un compteur à particules afin d'en installer au moins tous les 500 mètres à travers Bruxelles et sa périphérie.

Les compteurs peuvent être montés en une demi heure et sont vendus au prix de 35 euros. Les deux organisations proposeront également des workshops afin de faire des démonstrations de montage des kit. La secrétaire d'Etat bruxelloise a pu assister au premier atelier qui était organisé à l'Ancienne Belgique et a placé un des compteurs sur un balcon de la salle. Mme Debaets a apporté un subside de 5.000 euros au projet. "Le premier objectif est la sensibilisation et faire en sorte que les gens réfléchissent eux-mêmes au rôle qu'ils peuvent jouer contre la pollution atmosphérique", explique l'initiateur du projet, Pieter-Jan Mattheus. "D'autre part, nous proposons aux scientifiques de travailler avec les données qui seront enregistrées." Au début du mois de décembre le crowdfunding sera clôturé. Les organisateurs espèrent que le seuil des 500 compteurs de particules sera dépassé et ainsi créer un réseau de mesure via l'open source en Région bruxelloise et dans sa périphérie. (Belga)

Vos commentaires