En ce moment
 

Le trotteur suédois Readly Express remporte le 97e Grand Prix d'Amérique

Le trotteur suédois Readly Express remporte le 97e Grand Prix d'Amérique
Le driver suédois Bjorn Goop (pouce levé) après sa victoire au Grand Prix d'Amérique, le 28 janvier 2018 à ParisGEOFFROY VAN DER HASSELT
Prix

Le trotteur suédois Readly Express n'a que six ans mais vient de battre le Français Bold Eagle après lutte dans le 97e Prix d'Amérique dimanche à Vincennes ramenant la couronne en Suède, quatre ans après Maharajah.

Il a privé l'icône du trot drivé par Franck Nivard, arrivé deuxième, d'un troisième sacre de suite dans ce Championnat du monde du trot attelé.

Dans une ambiance survoltée, les chevaux se sont élancés après trois faux départs, fait assez rare dans une confrontation de ce plus haut niveau.

Readly Express a pris un très bon départ. Il s'est vite retrouvé avec Bold Eagle dans son sillage. Ils ont bénéficié d'un bon lièvre, Charly du Noyer, puis de Propulsion et Bird Parker avant de se livrer une longue bataille tout au long de la ligne droite.

"C'était mon rêve. J'avais Bold Eagle dans mon dos, j'ai eu très peur. La chance c'est que Readly Express ne renonce jamais. Il veut toujours y aller. Il a une tête et un coeur exceptionnels", a dit ému aux larmes Björn Goop.

Björn Goop, le plus français des Suédois depuis un an et demi, multiple Casque d’Or dans son pays, a remporté son premier Grand Prix d’Amérique, un des rares trophées qui manquait à sa collection.

Son entraîneur scandinave Timo Nurmos laissant éclaté sa joie a commenté: "C'est juste une expérience incroyable. J'avais confiance en mon cheval. C'est le meilleur jour de ma vie".

Grâce à cette victoire, Readly Express a offert à ses propriétaires de l'écurie Bro Byggnads AB les 450.000 euros promis au vainqueur sur le million d'euros d'allocation.

Bold Eagle n'a pas réalisé le triplé tant attendu par son entourage et ses supporters massés dans les tribunes coiffés de casquettes et portant des écharpes à ses couleurs rouge et jaune. Mais à son retour aux écuries, ils l'ont accueilli avec un tonnerre d'applaudissements.

- Un autre Suédois sur le podium -

Bold Eagle, l'icône du trot, n'a pas démérité en terminant deuxième manquant d'un rien la victoire. Franck Nivard, son driver lui a masqué l'effort attendant la ligne droite finale pour prendre la tête. Mais "l'Aigle Audacieux" a dû cette fois encore se contenter d'une belle deuxième place.

"Bold était bien, j'ai eu un super parcours mais il a coincé un peu dans les 100 derniers mètres", a expliqué Franck Nivard sur le podium, "satisfait" de la course de son champion qui termine deuxième pour la 5e fois cet hiver.

"Satisfait" aussi de la deuxième place de son cheval, Pierre Pilarski, un des propriétaires de Bold Eagle a déclaré: "c'était vraiment fantastique. Bien sûr je suis déçu mais battu comme ça, ça ne fait pas le même effet. C'est une très très bonne deuxième place".

"On a pris l'avantage un moment mais Readly Express est plus jeune, plus fort que nous. J'espère que l'entourage de Readly Express est fier d'avoir battu un cheval comme Bold Eagle", a-t-il ajouté.

Le cheval suédois Propulsion piloté par Orjan Kihlström a pris la troisième place devant près de 40.000 spectateurs.

"On a été battu par deux chevaux sublimes", a dit fairplay Orjan Kihlström.

Cette course légendaire a rassemblé dix-huit chevaux, l'élite mondiale du trot, sur la distance classique de 2.700 mètres, très sélective.

On retiendra de cette édition que Readly Express et Bold Eagle sont deux fils de Ready Cash, un des meilleurs étalons au monde qui avait durant sa carrière remporté le Grand Prix d'Amérique en 2011 et 2012.

Vos commentaires