En ce moment
 
 

Les eurodéputés soutiennent les principes du Green Deal et placent la barre 2030 à -55%

Les eurodéputés soutiennent les principes du Green Deal et placent la barre 2030 à -55%

(Belga) Le Parlement européen a adopté mercredi une résolution apportant un soutien clair aux ambitions du Pacte vert européen présenté par la Commission le mois dernier, et dont le plan de financement a été dévoilé cette semaine pour les dix prochaines années.

La résolution commune signée par les quatre groupes politiques principaux (PPE, S&D, Renew, Verts/ALE) de l'assemblée incite la Commission à ne pas diluer ses ambitions, notamment en matière de réduction des gaz à effet de serre d'ici 2030, l'étape intermédiaire avant la "neutralité carbone" (zéro émission nette de gaz à effet de serre) voulue pour 2050. Le Green Deal tel que présenté le 11 décembre par la présidente de l'exécutif Ursula von der Leyen évoquait un prochain plan pour "augmenter l'objectif UE de réduction des gaz à effet de serre à -50% au moins, tendant vers -55%" par rapport aux niveaux de 1990. Dans le texte du parlement, le message est plus clair: l'assemblée demande que cet objectif 2030 "soit porté à 55%" et "invite instamment la Commission à présenter une proposition à cette fin dès que possible afin de permettre à l'Union d'adopter cet objectif en tant que contribution déterminée au niveau national (CDN) actualisée bien avant la COP26". Cette dernière aura lieu en novembre 2020 à Glasgow, et a été fixée comme rendez-vous des parties à l'Accord de Paris pour présenter une mise à jour (à la hausse) de leurs engagements. Le Parlement "estime qu'à cet effet l'Union devrait, dès les premiers mois de l'année 2020, adopter une CDN plus ambitieuse afin d'encourager les autres pays tiers, en particulier les principaux émetteurs, à faire de même". Pour pouvoir peser et montrer l'exemple, il faudrait idéalement le faire avant les sommet UE-Chine, en septembre, et UE-Afrique. L'assemblée "réclame" une législation "ambitieuse" sur le climat, avec un objectif 2050 contraignant au niveau national et des objectifs globaux intermédiaires 2030 et 2040. Tendre vers la neutralité carbone devra par ailleurs passer par une révision de la directive sur les sources d'énergie renouvelables et des objectifs nationaux pour chaque État membre dans ce domaine. Côté belge, la résolution a pu compter sur le soutien des chrétiens-démocrates, sociaux-démocrates, verts et libéraux. Le Vlaams Belang a voté contre, la N-VA et le PTB se sont abstenus. (Belga)

Vos commentaires