Les plannings familiaux socialistes s'opposent à la reconnaissance du foetus

(Belga) La fédération des centres de planning familial des Femmes prévoyantes socialistes (FCPF-FPS) a lancé jeudi, par voie de communiqué, un appel au monde politique et à la société civile à s'opposer à la reconnaissance d'un statut pour le foetus de moins de 180 jours (25 semaines) voire de 12 semaines (85 jours) telle que prévue par différentes propositions de loi pendantes au parlement.

Pour la fédération, la possibilité d'une telle reconnaissance ne ferait que culpabiliser les femmes qui font le choix de ne pas poursuivre une grossesse, ouvrant la porte à une limitation du droit à l'interruption volontaire de grossesse (IVG). La FCP-FPS regrette que la question de la reconnaissance du foetus, qui à ses yeux ne permettra pas aux femmes victimes d'une fausse couche de réaliser leur deuil, soit associée à la dépénalisation de l'IVG, annihilant dès lors toute avancée à cet égard. "Nous estimons que le processus de deuil est légitime, mais personnel et qu'il ne nécessite donc pas d'encadrement juridique", a-t-elle indiqué. La fédération rejette la proposition de la majorité dont le seul mérite à ses yeux est de sortir l'IVG du Code pénal et de supprimer la nécessité de reconnaissance préalable de l'état de détresse de la femme. Sans surprise, elle lui préfère la proposition d'amendement de l'opposition parlementaire laïque qui prévoit de réduire le délai de réflexion préalable à l'IVG et de faire évoluer de 12 à 18 semaines le délai maximum pour l'interruption de grossesse. L'accord intervenu mardi au sein de la majorité prévoit le dépôt au parlement d'une proposition de loi visant à sortir l'IVG du Code pénal. Même si le dossier n'est pas lié, il prévoit également que le ministre de la Justice Koen Geens dépose dans les plus brefs délais un projet de loi organisant une reconnaissance symbolique du foetus afin de répondre à la demande de femmes accouchant d'"enfants nés sans vie" d'organiser leur deuil. Le projet de loi sera à l'ordre du jour du Conseil des ministres demain vendredi. La limite autorisant une reconnaissance du foetus sera en-deçà des 180 jours. (Belga)

Vos commentaires