En ce moment
 

Mort du prix Nobel de physique allemand Peter Grünberg

Mort du prix Nobel de physique allemand Peter Grünberg
L'Allemand Peter Grünberg, colauréat du prix Nobel de physique avec le Français Albert Fert, le 10 décembre 2007 à Oslo SOREN ANDERSSON

L'Allemand Peter Grünberg, colauréat en 2007 avec le Français Albert Fert du prix Nobel de physique pour leur découverte d'une technologie sur la miniaturisation des disques durs, est mort, a annoncé lundi le centre de recherche allemand où il enseignait.

"Le Centre de recherche de Jülich pleure la disparition du professeur Peter Grünberg. Le Prix Nobel de physique et scientifique (...) est mort la semaine dernière à Jülich à l'âge de 78 ans", a déclaré dans un communiqué cette institution située dans l'ouest de l'Allemagne.

"Avec lui, nous perdons un scientifique exceptionnel qui a établi de nouveaux critères dans le domaine de la recherche sur les solides", a dit le patron du Centre de recherche de Jülich, Wolfgang Marquardt, cité dans le communiqué.

Peter Grünberg et le Français Albert Fret avaient décroché en 2007 le prix Nobel de Physique pour leur découverte de la magnétorésistance géante (GMR), une technologie récente qui permet de lire l'information stockée sur les disques durs.

Les deux lauréats avaient découvert la GMR en 1988, au cours de travaux réalisés séparément.

Le GMR a notamment un impact important sur les technologies de l'information et de la communication. Elle a notamment permis de mettre au point des têtes de lectures qui équipent aujourd'hui tous les disques durs.

Peter Andreas Grünberg, fils d'ingénieur né le 18 mai 1939 à Plzen, dans l'actuelle République tchèque, a grandi à Lauterbach avant de faire ses études de physique à Francfort, puis à Darmstadt. De 1969 à 1972, après son doctorat, il a travaillé au Conseil national de recherches du Canada à Ottawa.

A partir de 1972, il a travaillé au Centre de recherches de Jülich. Il a régulièrement enseigné à Cologne et a mené des recherches dans l'Illinois (Etats-Unis) dans les années 1980 et au Japon en 1998.

Marié et père de trois enfants âgés de 26, 31 et 34 ans, il était à la retraite depuis 2004.

En janvier 2007, MM. Grünberg et Fert avaient déjà reçu ensemble un prix pour leurs travaux sur la magnétorésistance géante, le Japan Prize, une autre distinction scientifique très prestigieuse.

Vos commentaires