En ce moment
 

Orages: 32 départements en vigilance orange

Orages: 32 départements en vigilance orange
Trente-deux départements, formant une large bande allant du Morbihan à la frontière belge en passant par l'Ile-de-France, sont toujours placés lundi soir en vigilance orange pour orages violents, selLOIC VENANCE

Trente-deux départements, formant une large bande allant du Morbihan à la frontière belge en passant par l'Ile-de-France, sont toujours placés lundi soir en vigilance orange pour orages violents, selon Météo-France.

Quatre départements sont sortis de la vigilance orange lundi soir: Charente (16), Charente-Maritime (17), Deux-Sèvres (79) et Vienne (86).

Dans les départements toujours en vigilance orange, les orages donneront de la grêle par endroits, une activité électrique toujours intense, et surtout des cumuls de pluie localement marqués de l'ordre de 20/30 mm en une heure ou moins, pouvant atteindre 50 voire 60 mm, souligne Météo-France dans son bulletin de 22 h lundi, valide jusqu'au mardi 16H00.

Les fortes pluies peuvent engendrer des inondations localement, met en garde Météo-France. "Les rafales de vent ne devraient en général pas dépasser 70 à 80km/h mais on ne peut exclure des rafales plus violentes vers 90 voire 100km/h."

L'organisme rappelle que même dans les départements en vigilance jaune, des orages localement marqués pourront se produire.

La vigilance orange, valide jusqu'à mardi à 16h, concerne les départements suivants: Aisne (02), Ardennes (08), Calvados (14), Eure (27), Eure-et-Loir (28), Ille-et-Vilaine (35), Loire-Atlantique (44), Loiret (45), Maine-et-Loire (49), Manche (50), Marne (51), Mayenne (53), Meurthe-et-Moselle (54), Meuse (55), Morbihan (56), Moselle (57), Nord (59), Oise (60), Orne (61), Pas-de-Calais (62), Sarthe (72), Paris et petite couronne (75-92-93-94), Seine-Maritime (76), Seine-et-Marne (77), Yvelines (78), Somme (80), Vendée (85), Essonne (91) et Val-d'Oise (95). Fin de suivi pour : Charente (16), Charente-Maritime (17), Deux-Sèvres (79) et Vienne (86).

Vos commentaires