En ce moment
 

Un colonel de gendarmerie à la tête de la SPA

Un colonel de gendarmerie à la tête de la SPA
SPA de Gennevilliers, photo du 13 août 2007.Martin BUREAU

Un colonel de gendarmerie, Jacques-Charles Fombonne, a été élu lundi président de la Société Protectrice des Animaux par le Conseil d'administration de l'association, a annoncé la SPA, agitée depuis des mois par une crise interne.

Il remplace la journaliste et productrice de télévision, Natacha Harry, qui présidait l'association depuis 2013 mais a jeté l'éponge mi-juin, se disant "lasse des attaques ignobles et mensongères" lancées, selon elle, par une "poignée de personnes". Son mandat, exercé à titre bénévole, courait jusqu'en juin 2019.

Juriste, Jacques-Charles Fombonne, 58 ans, commandant du Centre national de formation de la police judiciaire (CNFPJ), avait rejoint en juin le conseil d'administration de la SPA, sur proposition de Natacha Harry.

Le conseil d'administration de la SPA, réuni à Paris, "a pris acte ce jour de la démission effective de sa présidente Natacha Harry qu'il a remerciée pour l'action exceptionnelle qui a été la sienne en faveur de la cause animale et le rayonnement qu'elle a donné à l'association pendant cinq ans", a indiqué la SPA dans un communiqué.

"Il a également procédé à l'élection de son successeur, Jacques-Charles Fombonne grâce auquel la politique de la SPA sera poursuivie dans la continuité des engagements qui ont été ceux de l'équipe élue en juin 2016", ajoute l'association.

Jacques-Charles Fombonne présidera la SPA jusqu'en juin 2019, date des prochaines élections générales de l'association qui permettront aux 20.000 adhérents de désigner une nouvelle équipe.

La SPA est secouée depuis plusieurs mois par une crise interne, marquée notamment par le licenciement de plusieurs responsables - notamment le directeur général, le directeur administratif et le directeur financier.

Vos commentaires