En ce moment
 

Un microscope minuscule découvre un SECRET du corps humain

Un microscope minuscule découvre un SECRET du corps humain
Image d'illustration

Un mini microscope conçu par une entreprise française a permis de découvrir une structure de l'anatomie humaine passée jusque-là inaperçue, qui pourrait jouer un rôle dans la propagation des cancers.

Dans une étude publiée cette semaine par la revue Scientific Reports, des chercheurs américains relatent la découverte de ce qu'ils considèrent comme un possible nouvel organe, l'interstitium. Si d'autres scientifiques contestent le terme "organe", qu'ils jugent exagéré, cette découverte pourrait avoir des implications pour une meilleure connaissance du cancer.

L'interstitium est un vaste réseau de tissus présent sous la peau, le long de certains organes (poumons, systèmes digestif et urinaire...) ou autour des artères et des veines. On croyait jusque-là que ces tissus étaient compacts. En réalité, selon cette étude, ils sont constitués d'une multitude de compartiments remplis de fluide.

Les auteurs de l'étude comparent ces tissus à "une autoroute de fluide en mouvement" qui pourrait ainsi favoriser la propagation du cancer dans tout le corps. La structure de ces tissus est longtemps restée inconnue à cause des techniques classiques de microscopie. Pour observer un tissu au microscope, on le prélève, on le prépare avec des produits chimiques et on le découpe en fines lamelles.

Problème dans le cas de l'interstitium: cette technique le vide de ses fluides et l'écrase "à la manière d'un immeuble qui s'effondre", selon le communiqué des auteurs de l'étude. Conséquence: au microscope, ces tissus paraissent compacts, à tort.

Vos commentaires