En ce moment
 

Un tiers des communes flamandes dépassent les normes de pollution

(Belga) Les normes européennes de pollution sont dépassées dans un tiers des communes flamandes, ressort-il de l'opération citoyenne CurieuzeNeuzen. Quelque 20.000 Flamands ont accepté de mesurer la qualité de l'air et les concentrations de dioxyde d'azote dans leur rue au mois de mai. Les résultats sont publiés samedi par les quotidiens De Standaard, Het Nieuwsblad et Gazet van Antwerpen.

Le dioxyde d'azote est un composé chimique qui se trouve dans les gaz d'échappement des véhicules. C'est un bon indicateur de la pollution due au trafic automobile. La valeur la plus basse a été mesurée à Rémersdael, dans la commune de Fourons (10,9 µg/m3 - microgramme par mètre cube d'air), tandis que la valeur la plus élevée a été enregistrée le long d'un important croisement à Houthalen-Helchteren (75,3 µg/m3). La concentration moyenne pour tous les points de mesure est de 22 µg/m3, ce qui est relativement bon. "La majorité des Flamands habite dans des endroits où l'impact de la circulation sur la qualité de l'air est limité", selon Filip Meysman (université d'Anvers), qui a apporté un accompagnement scientifique au projet. Mais le tableau est plus nuancé. A part quelques oasis d'air pur - dans le Hageland et en Hesbaye, en Campine limbourgeoise, à Fourons, dans les Ardennes flamandes et le Pajottenland -, d'autres endroits font exploser la norme européenne. Cette dernière, sur laquelle se base aussi l'Organisation mondiale de la santé (OMS), est de 40 µg/m3. Un dépassement a été mesuré dans un tiers des communes. (Belga)

Vos commentaires