En ce moment
 
 

Cette étrange créature marine repérée au large des Baléares: le gouvernement espagnol lance un avertissement

Cette étrange créature marine repérée au large des Baléares: le gouvernement espagnol lance un avertissement
© Image Pixabay

Translucide, avec des reflets mauves, bleus et roses, c'est une drôle de créature que plusieurs touristes ont aperçue au large des plages d'Ibiza, de Majorque et de Minorque, nous rapporte le journal Metro. La créature en question n'est pas une méduse mais une physalie, aussi appelée, galère portugaise qui est connue pour ses longs tentacules vénéneux bleus qui peuvent atteindre jusqu'à 40 mètres.  Le gouvernement espagnol vient de lancer un avertissement: surtout ne pas toucher cette créature. 

En février 2018, vingt-trois touristes ont été piqués par cette espèce vénéneuse sur une plage du sud de la Thaïlande, dans la province de Songkhla, avaient indiqué les autorités du pays à l'agence allemande DPA. Une partie avait ressenti des problèmes de respiration, tandis que d'autres ont souffert de brûlures. Mais maintenant c'est au large des Baléares que sa prolifération inquiète.

Où doit-on être prudent?

Chaque année, certaines espèces sont signalées sur les côtes du Sud-Ouest de l’Angleterre et sur les côtes françaises d’Aquitaine, nous informe le centre anti-poisons belge sur son site internet qui précise que "la dernière fois qu'une physalie a été aperçue en Belgique, c'était à Knokke en 1912".  Cette présence peut s'expliquer par des déportations faites par les vents. "Les physalies vivent habituellement dans les mers tropicales et subtropicales."

Symptômes

Attention, si vous êtes piqué par une de ces espèces, vous devez tout de suite vous rendre aux urgences: "Le contact avec une physalie provoque une douleur intense immédiate, des zébrures de la peau et des démangeaisons. Un délai de quinze minutes à une heure, des signes généraux de gravité variable peuvent se manifester: nausées, vomissements, accélération du pouls, douleurs dans la poitrine et l’abdomen, difficultés respiratoires, douleurs musculaires et articulaires, malaise, vertiges, fièvre", nous renseigne le centre anti-poisons.


 

Une vidéo Youtube a été intégrée à cet endroit.
Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher ce contenu.

Vos commentaires