En ce moment
 

Une trentaine de morts dans le séisme en Papouasie-Nouvelle-Guinée

(Belga) Plus de trente personnes, dont quatre enfants, auraient perdu la vie dans le séisme de magnitude 7,5 qui a frappé la Papouasie-Nouvelle-Guinée, selon les médias locaux mardi.

La secousse a fait trembler des régions isolées et boisées sur 560 kilomètres au nord-ouest de Port Moresby, tôt lundi, coupant les moyens de communication et de transport. Au moins 13 auraient été tuées à Mendi, dans la province des Hautes-Terres méridionales et 18 autres dans les régions de Kutubu et Bosave, selon le Post Courier citant un administrateur provincial. Plus de 300 personnes seraient aussi blessées. Selon un écclésiastique cité par Papua New Guinea Today, quatre enfants font partie des tués, et un cinquième est toujours enseveli avec ses parents sous les décombres. Aucun de ces bilans n'avait été confirmé officiellement. Une équipe d'évaluation du gouvernement, aidée de militaires, devait se rendre dans la région mardi pour mesurer l'ampleur des dégâts. "Des informations seront fournies au fur et à mesure qu'elles seront mises à disposition par les équipes d'évaluation", a indiqué le secrétaire en chef du gouvernement, Isaac Lupari. ExxonMobil PNG a indiqué que certaines des installations de son usine gazière de Hides, dans la province de Hela - frontalière des Hautes-Terres méridionales - , avaient été endommagées mais que les employés étaient sains et saufs. Le groupe a précisé que le personnel non essentiel serait évacué. Le groupe australien Oil Search a annoncé de son côté qu'il suspendait ses opérations dans la zone le temps d'évaluer les dégâts. Les séismes sont fréquents en Papouasie-Nouvelle-Guinée qui se trouve sur la "ceinture de feu" du Pacifique, où se rencontrent des plaques tectoniques, source de fréquente activité sismique et volcanique. (Belga)

Vos commentaires