Vacances : les défenseurs des bêtes repartent en campagne contre l'abandon

Vacances : les défenseurs des bêtes repartent en campagne contre l'abandon
Chaque année, près de 80.000 animaux sont abandonnés, dont 80% au moment des départs en vacances.JEAN-FRANCOIS MONIER

"Ils partent avec nous !", "Vacances entre amis" : à l'approche de l'été, les défenseurs des animaux reviennent en force avec des campagnes ludiques et pratiques contre l'abandon, en donnant des conseils aux propriétaires pour qu'ils organisent leurs vacances avec leurs compagnons à quatre pattes.

Dans un pays où près d'un foyer français sur deux possède au moins un chien ou un chat, préparer les vacances de Félix et Médor devient une préoccupation et les abandons demeurent une réalité durant cette période. Chaque année, près de 80.000 animaux sont abandonnés, dont 80% au moment des départs en vacances.

Que faire de son animal pendant les vacances ? Mis à la disposition des maîtres, le kit "Ils partent avec nous !", réalisé en collaboration avec des vétérinaires et des mairies, livre des conseils pratiques à ceux qui partent avec leur chien ou leur chat, ou qui les font garder.

Cette année, 5.600 vétérinaires participent à cette opération par le biais d'une affiche apposée dans leurs salles d'attente et par la mise à disposition d'une brochure de conseils pratiques.

La Fondation 30 millions d'amis offre, elle, dans sa campagne "Vacances entre amis", un "Carnet de route" disponible gratuitement sur simple demande sur son site internet à partir de la mi-mai.

"L'idée de notre campagne, c'est que l'animal parte avec nous. Notre Carnet de route est axé sur le départ en vacances. Sur la route des vacances, il ne faut pas laisser un chien dans une voiture au soleil car il suffit de 10 minutes pour qu'il meure et chaque année, il y a des drames", a confié à l'AFP Reha Hutin, présidente de la Fondation 30 millions d'amis.

Si vous comptez voyager dans l'Union Européenne avec votre animal, vous y apprenez qu'il doit être âgé de plus de trois mois, identifié par puce électronique, vacciné contre la rage, accompagné de son passeport européen et avoir son carnet de santé à jour.

Sur l'application "30 millions d'amis vacances", on trouve 20.000 adresses d'hébergement.

La Fondation rappelle aux maîtres que même sur leur lieu de vacances, ils doivent ramasser les déjections de leur chien, y compris dans le caniveau, sous peine d'amende (jusqu'à 68 euros). Kiki doit être aussi tenu en laisse dans tous les lieux public, la divagation pouvant coûter jusqu'à 150 euros d'amende.

Quant à ceux qui partiront sans leur animal, ils trouveront dans ce "Carnet de route" des solutions de garde, à domicile, en pension ou en famille d'accueil.

Vos commentaires