En ce moment
 

Geoffroy a découvert qu'il souffrait d'un cancer des reins grâce à son fils: "Aujourd'hui, je vis tout à fait normalement"

  • Opération Télévie: 5 à 10% des cancers ont une origine génétique

  • Opération Télévie: le cancer du Pr Matagne a été détecté par hasard

  • Opération Télévie: la génétique à l

 

Dans le cadre du Télévie, l'accent a été mis sur l'hérédité de certains gènes qui peuvent être à l'origine de cancers, mardi dans le RTLinfo 13h.  En effet, certaines personnes présentent des prédispositions génétiques à développer un cancer. D'où l'intérêt de bien connaître son "arbre médical généalogique" afin de gagner du temps sur la maladie.

Pour illustrer cela, le patient Geoffroy Matagne a accepté de témoigner. Il a appris un peu par hasard qu'il souffrait d'un cancer du rein après qu'on ait découvert une maladie génétique chez son fils. "Les analyses ont révélé que j'étais également porteur de la mutation. A partir du moment où on découvre cette mutation, on sait que cela crée des tumeurs et éventuellement être porteur d'un cancer. C'est ce qu'on a découvert chez moi. On a découvert ça au niveau de mes reins", a-t-il indiqué.

Mais être au courant de cette information génétique permet d'affiner le traitement. Et pour Geoffroy, cela a eu des conséquences favorables. "Vu mon âge et vu le fait que je n'étais porteur d'aucun symptôme, l'analyse prévoyait de m'enlever les deux reins. Grâce à la génétique et grâce aux consultations qui ont pu suivre, on a réorienté le traitement. Grâce à cela j'ai pu garder mes deux reins et je vis tout à fait normalement aujourd'hui", a ajouté Goeffroy Matagne.

Ces tests génétiques coûtent plusieurs milliers d'euros, mais ils sont remboursés quasi intégralement par les mutuelles.

Vos commentaires