En ce moment
 

Pas moins de 200 chercheurs se réunissent pour le Télévie: "Ce type de séminaire est absolument fondamental" (vidéo)

 

C'est ce jeudi que se tient un séminaire qui réunit 200 chercheurs et promoteurs de recherche financés et soutenus par le Télévie. Ils sont issus des cliniques universitaires de Belgique et du Luxembourg.

Le but de ce séminaire est d'échanger les savoirs et les expériences pour faire avancer la lutte contre le cancer. "Ils viennent des différentes universités du pays pour faire le point sur les dernières avancées scientifiques en matière de lutte contre le cancer mais aussi pour développer des partenariats entre universités", explique notre journaliste Céline Gransard en direct depuis le campus Erasme de l'ULB.

"Ce type de séminaire est absolument fondamental", livre Arsène Burny, le président de la commission Télévie du FNRS, au micro de notre journaliste. "Pour que tous se rendent compte de ce que fait le voisin. Est-ce que ce que fait le voisin peut m'aider dans ma démarche de mon travail? En général, la réponse à cela est toujours positive. On trouve toujours chez le voisin de quoi améliorer ce que l'on fait".

Yassine Bareche est chercheur à l'ULB depuis trois ans. "Je travaille actuellement sur le cancer du sein triple négatif qui est un sous-type du cancer du sein extrêmement agressif et associé à un très mauvais pronostic. Aujourd'hui, la chimiothérapie reste la seule solution de traitement pour les patientes atteintes de ce type de cancer. Le but de ma thèse est de travailler et de mettre en évidence des cibles thérapeutiques en caractérisant les altérations des gènes de ce type de tumeur".

Après leur pause déjeuner, ces 200 chercheurs vont poursuivre leurs échanges avec un objectif: inspirer les futurs projets financés par le Télévie.

Vos commentaires

Top Facebook

vidéos