En ce moment
 
 

À quoi serviront les 10 millions d'euros récoltés par le Télévie? Le FNRS dévoile ses nouveaux projets de recherches

 
 

Journée importante pour la recherche contre les cancers : c'est aujourd'hui que le conseil d'administration du FNRS officialise les projets de recherche qui seront financées cette année grâce à votre générosité.

Véronique Halloin, secrétaire générale du FNRS était dans le RTL INFO 13h pour évoquer les projets qui seront soutenus grâce aux 10 millions d'euros récoltés par le Télévie.

"C'était un en record extraordinaire considérant l'ambiance économique environnante. Des demandes de financement ont été déposées et une commission scientifique internationale s'est réunie en mai et a procédé à un classement des meilleurs projets. Et ensuite, le conseil d'administration a suivi les recommandations de la commission scientifique et a sélectionné les projets. 77 projets qui vont impliquer 85 chercheurs, qu'ils soient doctorants ou post-doctorants", a-t-elle expliqué. 

Les projets sélectionnés sont assez variés, a-t-elle poursuivi : "Il est intéressant de mettre en évidence le fait qu'il y aura aussi 5 projets de recherche interuniversitaire qui sont vraiment plus ambitieux en taille et qui vont aller jusque 500.000 euros sur deux ans. Par exemple, il y a un projet sur l'étude des rechutes dans le cas des cancers du sein luminal chez la femme qui sont parmi les plus fréquents. Il y a des projets qui étudient le fonctionnement des cellules cancéreuses dans le cas de certains cancers précis (par exemple le cerveau, le poumon, colorectum, œsophage). Et puis, d'autres projets étudient le micro-environnement. En fait, ces cellules cancéreuses ne sont pas isolées : elles sont dans un micro-environnement non-malade. Et donc, ces projets s'intéressent aux interactions entre ces cellules et ce micro-environnement avec l'objectif d'essayer de rendre, à terme, ce micro-environnement hostile/inhospitalier pour le cancer. C'est notamment le cas de l'immunothérapie. Et puis, il y a aussi des projets qui suivent des patients greffés de la moelle sur des longues périodes".

Ces nouveaux projets de recherche démarreront dès le 1er octobre. 


 

Vos commentaires