En ce moment
 
 

Un été 100% belge: Julien et Mia partent à la découverte des Ardennes à bord d'un van aménagé (vidéo)

 

Suite de notre série "Les vacances des Belges en Belgique". Aujourd’hui, nous partons à la rencontre de Julien et Mia qui ont opté pour la location d’un van. Un véhicule aménagé à bord duquel ils découvrent l’Ardenne.

Julien et Mia vont passer deux jours dans ce van. Pratique et très tendance, il va leur permettre de s’arrêter où bon leur semble.

"Ce mode de véhicule compact et hyper équipé permet d'aller partout, ce qui n'est pas le cas d'un camping-car qui est lourd et imposant. C'est vraiment comme une voiture mais très équipée pour le camping", explique Romain Laloux, le gestionnaire de "Black Sheep Wallonie-Luxembourg". 

On ne suit pas la route habituelle

C’est en traversant les Etats-Unis et l’Australie que le couple découvre ce mode de transport. Cette année, coronavirus oblige, c’est à son bord qu’ils parcourent l’Ardenne.

"C'est la liberté. J'aime bien rouler de base et être sur la route, c'est un moyen de transport qui permet de bien se rendre compte où on est, de voir les changements de région et de comprendre où on voyage", confie Julien. 

"Ce qui est étonnant dans ce genre de voyage, ce sont les endroits qu'on peut découvrir car on ne suit pas la route habituelle. On va prendre des petites rues et sortir des sentiers battus. C'est ce qui est vraiment chouette dans les voyages en van ou en voiture amménagée", ajoute Mia.

 Après une première halte au bord de l’Ourthe, direction un coin tranquille pour une pause improvisée.

"Ce qui est chouette dans le concept du van, c'est de pouvoir sortir les chaises et la table en 10 secondes, se retrouver en pleine nature, en communion avec la faune et la flore", se réjouit Julien.

"Ce sont des vacances où on est libre de pouvoir faire ce qu'on a envie de faire sans planifier des semaines à l'avance", conclut Mia. 

Julien et Mia rêvent à présent de s’acheter leur propre van. Une fenêtre ouverte sur les paysages -sans cesse renouvelés- qui s’offrent à eux.

 

Vos commentaires