En ce moment
 

"Approches communes" du G7 sur l'intelligence artificielle

(Belga) Les pays du G7 ont défini des "approches communes" sur l'intelligence artificielle (IA) et adopté une "déclaration" à ce sujet, a indiqué mercredi le Canada qui accueillera à l'automne un Sommet international sur cette nouvelle technologie.

"Les ministres du G7 de l'Innovation se sont entendus sur certaines approches communes en matière d'intelligence artificielle et sur une liste de pratiques exemplaires", a déclaré le ministre du Développement Social, Jean-Yves Duclos, en clôture de la réunion ministérielle de l'Emploi et de l'Innovation du G7 qui s'est tenue mardi et mercredi à Montréal. Les sept ont défini une "vision commune d'une IA centrée sur l'humain, une vision qui exige d'aborder avec soin le développement et le déploiement de cette technologie prometteuse", indique leur déclaration adoptée à Montréal. Les principes énoncés soulignent l'importance "d'augmenter la confiance envers l'IA" notamment en renforçant la protection des données personnelles. "La controverse autour de Facebook de ces derniers jours a suscité des préoccupations et des échanges", entre les ministres du G7, a relevé M. Duclos. "La rapidité avec laquelle les données sont maintenant disponibles, et de plus en plus utilisées, crée un potentiel de concentration d'informations et de concentration de la richesse, qui peuvent mener à des pertes de contrôle et des pertes de possession des données personnelles", a noté le ministre. Les données sont fondamentales dans l'IA car elles permettent aux ordinateurs de développer leur propre intelligence (machine learning et deep learning). Le G7 doit faire en sorte que "cette industrie soit capable d'apporter à nos sociétés et à nos économies les bénéfices les plus significatifs possibles dans les prochaines années", a poursuivi M. Duclos en conférence de presse. Le Canada, qui préside cette année le G7, a en outre proposé à ses partenaires d'organiser un Sommet international sur l'intelligence artificielle réunissant Etats, entreprises et chercheurs, a souligné le ministre canadien de l'Innovation Navdeep Bains. La rencontre aura lieu à l'automne prochain, dans une ville canadienne qui reste à déterminer. Le prochain sommet du G7 (Etats-Unis, Japon, Allemagne, Royaume-Uni, France, Italie et Canada) se tiendra les 8 et 9 juin à La Malbaie, au bord du fleuve Saint-Laurent au Québec (est). (Belga)

Vos commentaires