"Des parkings de dissuasion près des métros seraient une solution idéale"

(Belga) L'association d'assistance aux automobilistes Touring s'inquiétait vendredi du déplacement de files qu'engendrera la transformation de la fin des autoroutes E40 et A12 en boulevards urbains à Bruxelles. Elle insiste sur la nécessité de proposer des parkings de dissuasion aux automobilistes et des alternatives satisfaisantes à la voiture.

"A priori, nous ne sommes pas contre une telle proposition, mais il faut mesurer son impact via un dispositif expérimental afin d'adapter la mesure si nécessaire", expose Danny Smagghe, porte-parole de Touring. Cette dernière n'a pas encore pu analyser les nouveaux plans de circulation. La commission régionale de mobilité n'a d'ailleurs pas fait de demande d'avis officielle auprès de Touring à ce sujet. "Vous ne convaincrez pas les automobilistes d'abandonner leurs voitures pour des transports en commun bondés. C'est pour ça qu'il est dommage que le métro n'ait jamais été prolongé jusqu'aux frontières de la capitale. Un parking de dissuasion à côté d'une station de métro constituerait une solution idéale", selon M. Smagghe. "Il faut en outre d'abord s'assurer que ces parkings soient disponibles avant de rétrécir les voies de circulation", insiste le porte-parole de Touring, pour qui il est difficile de prévoir comment cet afflux sera réparti. (Belga)

Vos commentaires