En ce moment
 
 

Accord UE-Mercosur - La Fédération nationale du commerce de bétail craint "l'arrêt de mort du BBB"

(Belga) L'accord annoncé entre l'Union européenne et les pays du Mercosur (Brésil, Argentine, Paraguay, Uruguay) pourrait "constituer l'arrêt de mort" de la race blanc-bleu-belge, alerte dimanche soir la Fédération nationale du commerce de bétail (FNCB). Son coût pour la filière bovine belge pourrait atteindre plus de 50 millions d'euros par an, estime la fédération professionnelle.

"Selon les calculs de la FNCB, l'accord commercial avec le Mercosur coûterait plus de 50.000.000 d'euros par an à la filière bovine belge et pourrait constituer l'arrêt de mort de la race BBB, spécialisée dans la production des morceaux nobles et de la viande haut de gamme", affirme son secrétaire général Benoit Cassart. "En effet, les contingents de viande qui seraient octroyés au Brésil, à l'Argentine, au Paraguay et à l'Uruguay seraient essentiellement des pièces à haute valeur ajoutée telles que les entrecôtes et les contrefilets. Actuellement, la différence de prix pour ces pièces entre l'Amérique du Sud et l'Europe est de l'ordre de 5 euros par kilo. Ces arrivées massives vont, par effet domino, pousser également le prix de toutes les autres pièces de boucherie vers le bas", s'inquiète M. Cassart. "Quand la filière belge aura disparu, le consommateur européen sera pénalisé tant sur le prix que sur la qualité ou l'impact environnemental", ajoute-t-il, implorant le "monde politique de prendre ses responsabilités". Les principaux syndicats agricoles européens, dont la Fédération wallonne de l'agriculture, ont fustigé l'accord depuis l'annonce de la conclusion d'un compromis vendredi. Si le texte est approuvé, le Mercosur pourrait exporter chaque année vers l'Europe jusqu'à 99.000 tonnes de viande bovine au taux préférentiel de 7,5%, ainsi que 180.000 tonnes de sucre et 100.000 tonnes de volaille sans droit de douane. (Belga)

Vos commentaires