En ce moment
 

Air France: "aucune avancée" dans la négociation salariale (syndicats de pilotes)

Air France:
La négociation engagée mardi avec la direction d'Air France pour mettre un terme au conflit salarial n'a donné lieu pour l'heure à "aucune avancée", selon les syndicats de pilotesERIC PIERMONT

La négociation engagée mardi avec la direction d'Air France pour mettre un terme au conflit salarial n'a donné lieu pour l'heure à "aucune avancée", selon les syndicats de pilotes qui maintiennent leurs préavis de grève.

Le SNPL (65% des voix pilotes) et le Spaf (21%) ont été reçus mardi après-midi par Franck Terner et Gilles Gateau, respectivement directeur général et DRH d'Air France.

"Il n'y a pas grand-chose à dire, si ce n'est qu'à ce stade, il n'y a aucune avancée", a affirmé à l'AFP Philippe Evain, président du SNPL Air France, à l'issue de la réunion.

Pour l'heure, il n'y a "pas encore de solution à l'horizon", "pas d'avancée" notable, a ajouté Grégoire Aplincourt, son homologue du Spaf.

Les discussions doivent reprendre mercredi à partir de 15H30, a-t-il précisé.

Sollicitée, la direction d'Air France n'a pas fait de commentaire.

La compagnie aérienne est touchée par un conflit salarial porté par 11 syndicats, de toutes les catégories du personnel, qui réclament une augmentation générale de 6%. Les organisations de pilotes réclament par ailleurs une revalorisation d'annexes de rémunération.

Deux journées de grève ont eu lieu le 22 février et le 23 mars. Trois autres sont programmées le 30 mars et les 3 et 7 avril.

Pour déminer le conflit, la direction a proposé au SNPL et au Spaf "d'ouvrir des négociations autour de mesures +gagnant-gagnant+ permettant de répondre à leurs préoccupations tout en respectant les équilibres économiques indispensables au développement de la compagnie", selon une déclaration transmise lundi à l'AFP.

"Notre préavis (de grève) est maintenu", a indiqué mardi soir M. Aplincourt, du Spaf.

Vos commentaires