En ce moment
 

Allemagne: les tensions commerciales plombent les commandes industrielles

Allemagne: les tensions commerciales plombent les commandes industrielles
Une chaîne de montage de voitures Audi à Ingolstadt (sud), le 14 mars 2018 CHRISTOF STACHE

Les commandes passées à l'industrie allemande ont plongé de 4% sur un mois en juin, après avoir rebondi de 2,6% en mai, selon une estimation provisoire publiée lundi par l'office fédéral des statistiques Destatis.

Cette statistique ressort bien en dessous du pronostic des économistes interrogés par le fournisseur de services financiers Factset qui misaient sur un plus léger recul de 0,25%.

Le plongeon intervient dans un contexte commercial international tendu.

La semaine dernière, la Chine a brandi de nouvelles menaces de représailles commerciales à l'encontre de Washington après la menace de Donald Trump de relever de 10% à 25% les droits de douanes sur 200 milliards d'importations en provenance de Chine.

La relation entre les Etats-Unis et l'Union européenne reste également conflictuelle, malgré une rencontre à Washington entre le président américain et Jean-Claude Juncker, qui a permis de désamorcer la crise née des tarifs douaniers imposés par les Etats-Unis sur l'acier et l'aluminium. Cette trêve commerciale doit cependant encore se concrétiser par un véritable accord.

"Même si les chiffres des commandes sont assez volatils, les données de juin pourraient être un indice pour savoir comment les tensions commerciales affectent l'économie allemande", a commenté Carsten Brzeski, économiste chez ING, qui remarque que ce mois "représente la plus forte baisse depuis janvier 2017".

"L'incertitude provenant de la politique commerciale a certainement contribué à l'évolution actuelle", a commenté le ministère allemand de l'Economie, notant cependant que "le niveau des commandes reste très élevé".

Du côté des exportateurs, la baisse est particulièrement marquée chez les commandes de clients hors Union européenne, qui ont reculé de 5,9% sur un mois. Les commandes des clients européens ont baissé de 2,7% en mai. Les commandes allemandes ont baissé de 2,8%.

Dans le détail, la baisse est marquée à la fois pour les biens d'équipement (-4,7%) et les biens de consommation (-4,5%). Les commandes de biens semi-finis ont baissé de 2,3%.

Vos commentaires