En ce moment
 

ArcelorMittal lance un projet de conversion des gaz de hauts-fourneaux en bioéthanol

ArcelorMittal lance un projet de conversion des gaz de hauts-fourneaux en bioéthanol

Le géant sidérurgique ArcelorMittal a annoncé lundi le lancement, sur son site belge de Gand, de la construction d'une installation de production de bioéthanol à partir des gaz de hauts-fourneaux, un projet de 150 millions d'euros développé avec l'américain LanzaTech.

Cette installation sera "la première de ce type à échelle industrielle en Europe", a indiqué ArcelorMittal dans un communiqué. Le début de la production est attendu à la mi-2020, avec une production annuelle qui devrait atteindre 80 millions de litres de bioéthanol.

La technologie de conversion des gaz des hauts-fourneaux en bioéthanol a été mise au point par LanzaTech, avec laquelle ArcelorMittal a noué un partenariat de long terme. Elle utilise des bactéries qui se nourrissent de monoxyde de carbone pour fabriquer du bioéthanol.

Le projet devrait créer jusqu'à 500 emplois pour la construction dans les deux prochaines années, et de 20 à 30 nouveaux emplois permanents.

ArcelorMittal souligne que son objectif à long terme est de devenir "une industrie zéro déchet", où toutes les matières utilisées ou générées par la production d'acier sont "récupérées, traitées et réutilisées dans la chaîne de production" ou peuvent "devenir des matières premières pour d'autres industries".

Ce projet bioéthanol a obtenu divers financements, dont notamment celui du programme d'innovation "Horizon 2020" de l'Union européenne, a précisé ArcelorMittal.

Vos commentaires