En ce moment
 

Argentine: "Nous avons des mois très difficiles devant nous", avertit le président Macri

(Belga) Le président argentin de centre-droit Mauricio Macri a averti jeudi les Argentins que les prochains mois allaient être douloureux, car le gouvernement s'est engagé devant le FMI à une austérité budgétaire pour sortir de la crise.

"Nous avons des mois très difficiles devant nous. (...) Nous savions que ce ne serait pas facile, nous sommes convaincus que c'est l'unique voie", a déclaré M. Macri au lendemain de l'annonce d'un prêt du FMI à l'Argentine de 57 milliards de dollars. L'inflation atteindra plus de 40% sur l'année 2018, entraînant une dégradation considérable du pouvoir d'achat des Argentins. L'année devrait se terminer avec une récession de 2,4%, qui se traduit par une augmentation du chômage. "Notre objectif sera toujours de réduire la pauvreté", a assuré le président, lors d'une intervention télévisée depuis le palais présidentiel. "Cela doit être la dernière crise, a-t-il ajouté. Une fois passée la tempête, nous aurons à nouveau de la croissance". (Belga)

Vos commentaires