En ce moment
 
 

Celine: la néobourgeoise de Hedi Slimane en jupe culotte persiste et signe

Après une rupture, la continuité: la femme de Celine jouera toujours à la néobourgeoise à l'été 2020 avec une touche rock propre au créateur star Hedi Slimane qui réadapte son style aux codes de la maison française.

La jupe culotte que le roi du slim et de la silhouette acérée avait dévoilée à la surprise générale lors du défilé du prêt-à-porter femme précédent est désormais désignée par les magazines de mode comme un "must".

Il revisite les années 1970 et 1980 avec des jeans délavés évasés, des chemisiers en soie, des blazers bleu marin à boutons dorées, des jupes mi-longues couvrant des bottes à talons.

Considéré comme l'un des stylistes les plus influents de sa génération, chargé par le propriétaire de LVMH Bernard Arnaud de faire de Celine un poids lourd mondial, Hedi Slimane a mis du sien dans cette collection qui donnait moins l'impression du copier-coller des seventies que ses deux précédentes présentations femme et homme.

Brodée de sequins, la jupe culotte est portée sur des bottes hautes à talons et surmontée d'une blouse à col lavallière.

Les chapeaux à bords larges, portés avec les tenues de villes, laissent flotter des cheveux longs. Des bandanas dorés apportent une touche de glamour bohème.

Dans une rarissime interview à Vogue, en août, Hedi Slimane a expliqué que s'habiller en "bourgeoise libérée" était en fait révolutionnaire à une époque de "streetwear logotypé".

"La Parisienne néobourgeoise de Celine passerait presque pour une punk, totalement hors-piste", a-t-il assuré.

L'attitude et les coiffures des mannequins sont beaucoup plus féminines, un choix inhabituel pour Hedi Slimane, adepte de la fluidité du genre et des modèles androgynes.

Les ceintures étroites soulignant la finesse de la taille ont également occupé une place prépondérante dans le défilé tout comme des chemisiers brodés à col montant.

Hedi Slimane a été vilipendé par la presse anglo-saxone après son premier défilé il y a un an pour Celine célébrant une jeunesse parisienne qui passe ses nuits dans des boîtes en micro-robes noires.

Cette esthétique a suscité la colère d'une grande partie des fans de la maison fondée en 1945 et connue par son élégance décontractée et son chic minimaliste. Même les supporteurs de Slimane ont admis qu'il avait passé au rouleau compresseur l'héritage de Phoebe Philo, la créatrice britannique qui l'a précédé et qui en dix ans chez Celine a largement contribué au succès de la marque.

Il avait fait un demi-tour en mars avec une collection sage et et rétro.

Vos commentaires