En ce moment
 

Chassé-croisé: 700 km de bouchons à la mi-journée, sous la canicule

Les automobilistes affrontent samedi des conditions de circulation très difficiles pour le grand chassé-croisé de l'été entre juillettistes et aoutiens, avec plus de 700 km de bouchons cumulés à la mi-journée et une situation encore compliquée par la canicule qui affecte les deux tiers du pays.

Le pic de bouchons "a été atteint à 11h35 avec une valeur de 705 km au niveau de la France, dont 20 km en région parisienne", a indiqué Bison Futé dans un communiqué, précisant que la situation était conforme aux prévisions.

Les difficultés avaient commencé tôt, notamment dans la vallée du Rhône, où plusieurs bouchons s'étaient formés dès l'aube sur l'autoroute du soleil (A7).

Les bouchons avaient "trois heures d'avance cette année, se formant dès 4 heures du matin", a indiqué à l'AFP Michael Mahler, un responsable de Vinci autoroutes sur l'aire de Saint-Rambert-d'Albon (Drôme) sur l'A7.

"Les gens qui viennent de région parisienne sont partis de très bonne heure, ils ont modifié les habitudes pour partir plus tôt et passer moins de temps sous la chaleur."

Pour cette journée classée noire par Bison Futé dans le sens des départs et orange dans le sens des retours, il avait été recommandé de quitter l'Île-de-France avant 05H00 en raison des conditions de circulation "extrêmement difficiles" annoncées.

L'autoroute A7 concentrait en milieu de journée les principales difficultés, avec 100 km de bouchons. A 13H00, il fallait compter 4H20 au lieu d'1H35 pour parcourir le trajet entre Lyon Sud et Orange, selon Vinci, l'exploitant de l'autoroute.

Les autoroutes en direction de l'Espagne étaient aussi fortement perturbées, en particulier l'A9 où il fallait 2H45 pour rallier la frontière depuis Narbonne au lieu de 50 minutes, en raison de bouchons cumulés de plus de 50 km.

Vers l'ouest, sur l'A10, il fallait 3H45 pour parcourir la distance entre l'Ile-de-France et Poitiers contre 2H30 habituellement, puis encore 3H15 pour atteindre Bordeaux au lieu de 2H10.

D'autres difficultés étaient signalées sur l'A75 au sud de Clermont-Ferrand, sur l'A43 à l'Est de Lyon, sur la N165 en Bretagne sud ou encore sur l'A61 entre Toulouse et Narbonne.

Les automobilistes "sont partis très tôt. Nous leur conseillons de faire des pauses régulières et de s'hydrater", rappelle Sandra Rodriguez, chargée de l'animation sur l'aire de la Porte de la Drôme sur l'A49.

La ministre de la Santé Agnès Buzyn a appelé à être particulièrement vigilants pendant ce chassé-croisé, à protéger les enfants et à prendre de l'eau. La vigilance orange canicule concerne un nombre record de 67 départements, et les températures resteront très chaudes. Seule la partie nord-ouest de l'Hexagone est épargnée.

Dimanche, la journée est classée orange dans le sens des départs et vert dans le sens des retours.

Vos commentaires