En ce moment
 

China Tower lève 5,9 mds EUR lors de son introduction en Bourse, moins qu'espéré

China Tower lève 5,9 mds EUR lors de son introduction en Bourse, moins qu'espéré
Tong Jilu, PDG de China Tower, premier opérateur au monde de tours de télécommunications Anthony WALLACE

Le groupe public chinois China Tower, premier opérateur au monde de tours de télécommunications, a levé 6,9 milliards de dollars, soit 5,9 milliards d'euros, lors de son introduction en Bourse (IPO) à Hong Kong, un montant dans la fourchette basse de ses attentes, a rapporté mercredi Bloomberg.

L'entreprise chinoise a émis 43,1 milliards de titres à un prix fixé à 1,26 dollar de Hong Kong (0,14 euro), soit le bas de la fourchette prévue le mois dernier par China Tower (1,26-1,58 HKD).

Les échanges d'actions China Tower à la Bourse de Hong Kong doivent commencer le 8 août.

Le géant des télécoms avait annoncé vouloir lever 8,7 milliards de dollars (7,4 milliards d'euros) lors de son introduction en Bourse, ce qui en aurait fait la plus grande au monde depuis quatre ans.

China Tower est le deuxième groupe chinois à devoir se contenter du bas de la fourchette dans le cadre d'une IPO. Le spécialiste chinois des smartphones Xiaomi avait également dû revoir ses ambitions à la baisse et a connu il y a quelques semaines des débuts difficiles lors de sa première cotation à Hong Kong, sur fond de doutes sur ses ambitions et de guerre commerciale entre la Chine et les États-Unis.

Dans leur ensemble, les Bourses asiatiques ont connu une journée moyenne mercredi après la parution d'informations de presse selon lesquelles les États-Unis envisageaient de porter à 25% les taxes sur 200 milliards de biens chinois importés sur le sol américain.

"Le marché continue à être très volatil", a analysé Hao Hong, directeur de la recherche chez Bocom International Holdings à Hong Kong, auprès de Bloomberg News.

China Tower signe toutefois la plus grosse entrée en Bourse depuis Postal Savings Bank of China et ses 7,6 milliards de dollars (6,5 milliards d'euros au taux de change actuel) levés en 2016, selon des données compilées par Bloomberg.

China Tower est né de la fusion en 2014 des activités tours de télécommunications des groupes publics China Mobile, China Unicom et China Telecom.

Vos commentaires