En ce moment
 

Commerce: les efforts de Trump "pour diviser" l'UE sont "vains", selon Juncker

Commerce: les efforts de Trump
Le président de la Commission européenne Jean-Claude Juncker à Bruxelles le 18 juillet 2018JOHN THYS

Le président de la Commission européenne Jean-Claude Juncker a prévenu mercredi que "les efforts" de Donald Trump pour "diviser les Européens" sur le plan commercial étaient "vains", à une semaine de sa rencontre à Washington avec le président américain.

"Je voudrais faire comprendre au président des Etats-Unis --enfin, j'ai déjà essayé sans grand succès, je dois l’admettre-- que lorsqu'il s'agit du commerce, l'UE (...) forme une unité indivisible", a-t-il affirmé lors d'une conférence de presse à Bruxelles.

"Donc tous les efforts pour diviser les Européens sont vains, tous ces efforts de bilatéraliser des relations qui doivent avoir lieu entre nos partenaires et la Commission, et donc l'UE, (…) doivent être mieux expliqués", a-t-il ajouté.

Jean-Claude Juncker doit se rendre à Washington le 25 juillet pour y rencontrer Donald Trump, dans le but de désamorcer les tensions commerciales entre l'UE et les Etats-Unis.

"Je vais là-bas avec sérénité", a-t-il assuré, refusant d'en dire plus sur l'approche européenne qu'il défendra aux Etats-Unis.

"J'ai montré mon approche globale lors de la dernière réunion du G7 au Canada, parce que là-bas, j'ai répété devant le président américain les arguments européens et je le vais les répéter encore et encore", a-t-il expliqué.

Les Etats-Unis imposent depuis début juin des droits de douane punitifs de 25% sur l'acier européen et de 10% sur l'aluminium, une décision contre laquelle l'UE a déjà déposé une plainte devant l'Organisation mondiale du commerce (OMC).

Les Européens ont également instauré des mesures de rétorsion contre certains produits américains emblématiques, comme les jeans ou le beurre de cacahuète.

L'UE a également mis en place mercredi des mesures dites "de sauvegarde" destinées à protéger l'industrie sidérurgique européenne de l'acier étranger qui ne trouve plus de débouchés aux Etats-Unis à cause des taxes américaines.

Le conflit commercial entre l'UE et les Etats-Unis risque de s'aggraver, Donald Trump ayant menacé de taxer les importations américaines de voitures produites dans l'UE.

"Nous continuerons de répondre du tac au tac aux provocations qui peuvent nous être lancées", a affirmé M. Juncker.

Vos commentaires