En ce moment
 

Danone plombé par le boycott au Maroc et le recul en Chine au 3e trimestre

Danone plombé par le boycott au Maroc et le recul en Chine au 3e trimestre
Le boycott au Maroc et la baisse des ventes de lait maternisé en Chine ont pesé sur les ventes au troisième trimestre de DanoneCHARLY TRIBALLEAU
alimentation

Le boycott au Maroc et la baisse des ventes de lait maternisé en Chine ont pesé sur les ventes au troisième trimestre de Danone qui a en outre souffert de la dépréciation des devises des pays émergents.

Le chiffre d'affaires du géant français de l'alimentaire est en recul de 4,4% au troisième trimestre, à 6,2 milliards d'euros, selon son communiqué publié mercredi.

En données comparables, le chiffre d'affaires est en hausse de 1,4%, mais l'appréciation de l'euro par rapport au peso argentin, à la livre turque et au réal brésilien, qui se sont tous dépréciés de plus de 20%, fait chuter le chiffre d'affaires.

"Ce ralentissement était cependant largement anticipé par les analystes, Danone ayant maintes fois signalé que ses ventes de lait infantile en Chine allaient baisser du fait du tassement de la natalité dans le pays et que le boycott de son lait au Maroc se ferait encore sentir en seconde partie d'année", selon les analystes de Mirabaud Securities Genève.

Vers 10H00, le titre Danone évoluait en baisse de 3,71% à 62,69 euros, dans un marché en très légère hausse.

Seules les ventes de produits laitiers et d'origine végétale aux Etats-Unis ont été en croissance de juillet à septembre (+1,4% à 1,3 milliard).

"Nous nous attendons à une performance équivalente au quatrième trimestre" à celle du troisième en Amérique du Nord, a souligné la directrice générale Finances Cécile Cabanis, lors d'une conférence téléphonique.

- Objectifs confirmés -

Les ventes de produits laitiers et d'origine végétale à l'international (Europe, CEI, Maroc et Amérique Latine) ont elles reculé de 8,1% à 1,9 milliard d'euros sur le trimestre.

En excluant le Maroc où Danone subit toujours les conséquences du boycott de ses produits avec des ventes en recul de 35% au troisième trimestre, le chiffre d'affaires de cette division est stable, souligne le groupe.

Les ventes du pôle Nutrition spécialisée (médicale et infantile) ont connu une baisse de 6,2% au troisième trimestre, plombées par un ralentissement de 1,5% (en données organiques) en Chine "après 12 mois de croissance exceptionnelle", selon le groupe.

Les ventes du pôle en Chine s'affichent en hausse de 40% au premier semestre 2018 par rapport au premier semestre 2017.

"Ce changement de dynamique du marché en Chine est du notamment à la baisse de la natalité dans le pays", a expliqué Mme Cabanis.

La division Eaux a enregistré un recul de 1,5% du chiffre d'affaires au troisième trimestre mais enregistre une forte croissance des ventes de 6,4% en organique, soutenue par le lancement réussi d'innovations dans le segment des "aquadrinks" et par la vague de chaleur cet été en Europe, selon Danone. En revanche, la saison a été faible en Chine.

Malgré une hausse du prix des matières premières, notamment le lait et le plastique, Danone a confirmé qu'il visait toujours une croissance à deux chiffres du bénéfice net par action (BNPA) courant à taux de change constant pour 2018, hors effet de la vente de parts dans les yaourts japonais Yakult.

Vos commentaires