Début de la réhabilitation du canal de Pommeroeul à Condé

(Belga) Les travaux de réhabilitation du canal de Pommeroeul, en Belgique, à Condé, en France, viennent de commencer pour une réouverture à l'horizon 2022.

Le canal de Pommeroeul à Condé, long de 11 kilomètres, franchit la frontière belgo-française à hauteur d'Hensies. Ce canal est fermé à la navigation depuis 1992. Il devrait être rouvert au trafic fluvial dès 2022. Un chantier de réhabilitation financé par la Wallonie et la France a été lancé. L'objectif de cette liaison est d'assurer un transport fluvial plus efficace en permettant au transport marchand venant de la France d'éviter un détour par le canal Nimy-Blaton-Péronnes et au trafic fluvial venant du canal du Centre de rejoindre directement l'Escaut français. Le tronçon du canal Pommeroeul-Condé situé entre l'écluse d'Hensies, à la frontière belgo-française, et le Grand large de Fresnes était fermé à la navigation depuis 26 ans suite aux phénomènes d'enlisement rapide rencontrés à l'époque sur cette portion du canal. Depuis cette période, les bateaux voulant rejoindre le canal du Centre à partir de Valenciennes ou inversement sont obligés d'effectuer un détour par le canal Nimy-Blaton-Péronnes, qui entraîne un allongement de temps de navigation de plus de 12 heures. La Wallonie et la France ont décidé de réhabiliter ce canal. Les travaux, menés par le SPW Voies hydrauliques et les Voies navigables de France (VNF) ont débuté au début juin 2018 et s'étaleront jusque 2026, avec mise en service du canal dès 2022. Ils visent à rendre le canal accessible à la navigation à grand gabarit de 3.000 tonnes. Plus de 1.750.000 m³ de sédiments seront enlevés et traités, des travaux de curage et d'élargissement seront également menés afin de mettre le tronçon français au gabarit 3.000 tonnes. Le budget de l'ensemble des travaux est estimé à 80 millions d'euros TVAC dont 34 millions seront financés par la Wallonie, le solde étant pris en charge par la France. (Belga)

Vos commentaires