En ce moment
 
 

Des premiers rendements corrects pour la pomme de terre malgré la vague de chaleur

Des premiers rendements corrects pour la pomme de terre malgré la vague de chaleur
Consommation

(Belga) Malgré les deux vagues de chaleur qui se sont abattues en juillet sur l'Europe, les premières pommes de terre belges offrent un rendement plutôt correct, évaluait lundi la Filière wallonne de la pomme de terre (Fiwap). Au rayon légumes, les récoltes d'automne devraient se remettre de leur coup de chaleur estival.

La pomme de terre est principalement récoltée durant les mois de septembre et octobre. La primeur a toutefois déjà pointé le bout de son nez. Pour cette variété, "les rendements sont corrects à bons, surtout si l'on compare à l'année passée, qui était catastrophique", estime Pierre Lebrun, agronome à la Fiwap. "Concernant les principales variétés de pommes de terre, on est dans une moyenne basse de rendement: on ne bénéficiera sûrement pas de récoltes records mais on ne craint plus une production extrêmement faible", nuance-t-il. "Les producteurs vont au moins pouvoir honorer leurs contrats." La météo déterminera la suite des événements. Si la pluie s'est fait attendre après la sécheresse et la chaleur, "la pomme de terre est un produit qui peut nous surprendre", ajoute M. Lebrun, qui ne se risque plus à établir des prévisions. En outre, les variétés plantées aujourd'hui sont plus tardives qu'il y a une quinzaine d'années, lorsque la reine des frites, la Bintje, dominait. Cette dernière représente actuellement moins de 15% de la totalité de la surface cultivée. Le mois d'août sera donc encore déterminant pour la majorité de la production. "Chaque kilo compte pour que la culture soit vraiment rentable", conclut l'agronome. (Belga)

Vos commentaires