En ce moment
 

Devenu mensuel, le magazine VSD lance fin octobre une nouvelle formule

(Belga) Le magazine VSD, racheté avant l'été par l'ex-propriétaire de France-Soir Georges Ghosn, lance fin octobre une nouvelle formule avec notamment des enquêtes, son nouveau patron prônant un retour au "vrai journalisme" pour se distinguer du web.

"Je crois que la presse papier n'est pas morte", a estimé Georges Ghosn lors d'une présentation lundi, dressant un parallèle avec les disques vinyles "relancés alors que tout le monde les croyait morts". "Il faut l'adapter face à internet avec notamment une montée en qualité" et en "donnant du temps aux journalistes pour bien enquêter et prendre du recul par rapport à ce qu'on trouve sur le net", a-t-il poursuivi. Le nouveau VSD, qui sort le 31 octobre, aura Brigitte Macron en couverture et les résultats d'un sondage sur les Français et les premières dames. Cette nouvelle formule sera portée par une équipe presque entièrement renouvelée, la quasi-totalité de la rédaction ayant quitté le titre en utilisant la clause de cession, soit 30 personnes sur 37 parties au cours des 20 derniers mois, a précisé Georges Ghosn. La rédaction compte actuellement une quinzaine de journalistes et le patron prévoit le recrutement de sept autres personnes dans la publicité et le numérique. Des changements "par petites touches impressionnistes" ont été opérés ces derniers mois, notamment le passage de l'hebdomadaire en mensuel, accompagné d'une newsletter trois fois par mois réservée aux 22.000 abonnés, pour compenser le changement de périodicité. Les résultats semblent être au rendez-vous, la nouvelle équipe mettant en avant une hausse notable de sa diffusion, passée de 72.000 exemplaires avant le rachat à 109.000 exemplaires actuellement. Le nouveau VSD a vu sa pagination quasiment doubler (156 pages), tout comme son prix (passé à 4,90 euros). S'il garde "son ADN" (people, sports extrêmes, photojournalisme...) il s'enrichit de nouvelles rubriques (économie, santé, lifestyle, animaux et bien-être) et chroniques (Jacques Séguéla devrait notamment tenir une chronique sur la publicité). Pour relancer VSD, Georges Ghosn a prévu une enveloppe d'1,1 million d'euros dont 500.000 ont déjà été dépensés. Il prévoit aussi le lancement de suppléments et compte faire une offre pour racheter l'hebdo télé Télécâble Sat Hebdo. VSD (initiales de Vendredi, Samedi, Dimanche), créé en 1977 par un ancien patron d'Europe 1, avait été racheté par Prisma Media, filiale du groupe allemand Bertelsmann, en 1995. Après avoir connu le succès dans les années 1980 avec des ventes à plusieurs centaines de milliers d'exemplaires, il a vu sa diffusion dégringoler ces dernières années. (Belga)

Vos commentaires