Dix millions et dix jours de fermeture pour rénover la ligne ferroviaire Ottignies-Louvain

(Belga) Depuis vendredi et jusqu'au 16 avril, les trains ne passent plus sur la ligne Ottignies-Louvain (L139), qui constitue aussi un important couloir de fret en Europe. Infrabel, gestionnaire de l'infrastructure ferroviaire, remplace 36 kilomètres de rails et renouvelle complètement deux passages à niveau (à Wavre et Grez-Doiceau) sur la partie située en Wallonie. Sur la section flamande, cinq aiguillages et six passages à niveau sont renouvelés, et 2,5 km de câbles caténaires seront posés. L'investissement est de 10 millions d'euros et le chantier mobilise au total 500 personnes nuit et jour.

Le chantier est planifié depuis un an, en collaboration avec la SNCB et les différentes communes concernées, pour mettre en place des déviations à proximité des passages à niveau fermés notamment. La coupure totale du trafic ferroviaire permet aux équipes techniques d'Infrabel de travailler en toute sécurité et sans perdre de temps. La période des vacances scolaires a été choisie pour minimiser les inconvénients pour les usagers: des navettes de bus sont mises en place entre Louvain et Ottignies pour remplacer les trains de voyageurs. "Ce chantier est indispensable au maintien de la sécurité et de la qualité de cette ligne située à cheval sur la frontière linguistique et qui fait partie d'un des principaux corridors de fret en Europe. Pendant neuf jours, environ 500 personnes sont mobilisées. Les équipes, qui peuvent compter sur des renforts venus d'arrondissements voisins, travaillent en trois fois 8 heures", explique Infrabel. Le trafic sera rétabli le 16 avril mais jusqu'au 29 avril, les voyageurs devront tenir compte d'une adaptation du service des trains en raison d'une vitesse limitée consécutive aux travaux réalisés. Par ailleurs, dans le prolongement de la ligne L139, Infrabel procède aussi, sur la même période, au remplacement de rails sur la ligne Gembloux-Auvelais. (Belga)

Vos commentaires