En ce moment
 
 

L'eau utilisée pour le nettoyage après les inondations ne sera pas facturée: la SWDE annonce plusieurs mesures

 
 

La Société wallonne des Eaux annonce vendredi plusieurs mesures décidées afin de venir en aide aux sinistrés des inondations de la mi-juillet en Wallonie.

Des volumes d'eau importants ont été utilisés pour nettoyer et déblayer les maisons sinistrées. "Nous faisons un premier geste qui est de déduire 10m³ de la facture d'eau. C'est l'estimation que nous faisons pour le moment des besoins en eau pour les travaux de nettoyage", a indiqué Benoît Moulin, le porte-parole de la SWDE, dans le RTL INFO 19H ce vendredi.

En outre pour ce qui est des incidents provoqués par les inondations sur les installations intérieures privées (chaudières, boilers...) et qui ont entraîné des surconsommations d'eau à la clé, la Société wallonne des eaux assure qu'elle ne facturera pas ces volumes excédentaires à ses clients victimes. "Ça peut signifier des centaines de mètres cubes de surconsommation, et ça finalement on ne s'en rend compte qu'au décompte final, au moment de payer sa facture", a précisé le porte-parole de la SWDE. "À la fin de l'année, on fera la comparaison entre la facture 2021 et la facture de l'année précédente, et nous choisirons d'office la situation la plus favorable. Si la situation la plus favorable est la facture 2021, eh bien ce sera la facture 2021 moins 10m³", a ajouté Benoît Moulin.

La société annonce aussi suspendre temporairement les frais de recouvrement (rappel et mise en demeure) pour les factures adressées à ses clients sinistrés qui pourront se manifester via le compte client en ligne (www.swde.be) ou sur simple appel.

La remise en service des raccordements détruits ou devant être mis hors service dans le cadre de la démolition ou de la rénovation des maisons endommagées ne sera pas non plus facturée aux sinistrés. Enfin, la SWDE invite ses clients en difficulté à solliciter le CPAS de leur commune pour pouvoir bénéficier du Fonds social de l'eau afin de prendre en charge, en tout ou en partie, leur facture d'eau ou encore pour bénéficier d'aides spécifiques visant le rétablissement de leur installation intérieure.

Comment bénéficier des aides de la SWDE?

Benoît Moulin nous a indiqué que la volonté de la SWDE était de réduire au maximum les démarches à effectuer par les citoyens. "Je pense que les sinistrés doivent déjà faire face à beaucoup de paperasse. Nous allons simplement déterminer la liste des personnes sinistrées. Nous sommes en train de le faire sur base des informations qui viennent des provinces, des communes, des centres de crise et des huissiers par exemple. A partir de ce moment-là, nous ferons tout automatiquement", a indiqué le porte-parole de la société. "Ce qui est important de savoir aussi, c'est qu'il suffit de nous contacter et de faire valoir son statut de sinistré pour obtenir des facilités de paiement, ou un étalement de ses paiements de factures".

CILE: une réduction de 55 euros pour les sinistrés

En soutien aux personnes ayant été victimes des inondations, une réduction immédiate de 55 euros leur sera accordée sur leur prochaine facture d'eau, a-t-on annoncé vendredi à la Cile, la Compagnie Intercommunale Liégeoise des Eaux.

Cette décision part du constat que d'importants volumes d'eau de distribution ont été nécessaires dans le cadre des opérations de nettoyage à la suite des inondations de la mi-juillet, qui ont lourdement touché certaines communes de la province de Liège. La Cile, en accord avec la SPGE (Société Publique de Gestion de l'Eau), fera un geste de l'ordre de 10 m3 en faveur des citoyens impactés. Ce qui représente une réduction de 55 euros sur leur prochaine facture d'acompte ou de régularisation.

Sont concernées les communes de Trooz, Chaudfontaine, Esneux, Blegny, Comblain-au-Pont, Huy, Liège (Chênée - Angleur) et Hamoir, sur base des voiries renseignées par les autorités communales. S'agissant d'une réduction immédiate, les sinistrés ne doivent entreprendre aucune démarche afin d'en bénéficier.

La Cile ajoute que les prestations techniques, habituellement payantes, seront gratuites pour les voiries sinistrées (suppression d'un branchement, remise en état des compteurs, prestations fournies liées aux dommages des inondations). Les procédures de rappel et mise en demeure seront, par ailleurs, suspendues temporairement pour les clients sinistrés.

Enfin, la Cile signale que des investissements importants seront réalisés dans les infrastructures du cycle de l'eau situées dans les zones sinistrées, en concertation avec la Région wallonne, les communes et les acteurs du secteur de l'eau.


 




 

Vos commentaires