En ce moment
 

Electronic Arts fait mieux que prévu grâce au numérique

Electronic Arts fait mieux que prévu grâce au numérique
Résultats en hausse et meilleurs que prévu pour Electronic Arts, qui produit notamment les célèbres jeux de foot FIFAERIC PIERMONT

L'éditeur américain de jeux vidéo Electronic Arts, qui produit notamment les célèbres jeux de foot FIFA, a publié mardi des résultats trimestriels et annuels en hausse et meilleurs que prévu, tirés par les ventes numériques.

Vers 00H20 GMT (mercredi), le titre avançait de près de 2% dans les échanges électroniques suivant la clôture de Wall Street.

"L'exercice 2018 a été une année de croissance et de poursuite des transformations", a commenté le patron du groupe Andrew Wilson, lors d'une conférence téléphonique avec des analystes, notant que le groupe avait "augmenté sa base de joueurs" sur tous les supports et que les résultats étaient au-delà de ses propres prévisions publiées en janvier.

Le groupe revendique notamment 90 millions de joueurs pour ses jeux de sports sur consoles, selon M. Wilson.

L'année a été "record", a indiqué pour sa part le numéro deux et directeur financier Blake Jorgensen, tirée "par la façon dont nous avons changé notre relation avec les joueurs", qui demandent de plus en plus de nouveautés et de "profondeur" dans les jeux pour être tenus en haleine.

C'est ce qui explique le virage d'EA vers de plus en plus de jeux en direct et de services par abonnements, deux segments en croissance qui stabilisent les finances, a-t-il expliqué.

Le chiffre d'affaires (net) annuel est de 5,15 milliards de dollars (+6,3%), dont 3,45 milliards en ventes numériques. En tenant compte des revenus différés, référence pour les éditeurs de jeux vidéo, il ressort à 5,18 milliards (+4,8%). Les ventes numériques ont représenté 68% du chiffre d'affaires.

Le bénéfice net est ressorti à 1,04 milliard (+7,9%).

Sur le seul dernier trimestre de son exercice décalé (janvier-mars), EA a enregistré un bénéfice net de 607 millions de dollars, en hausse de 7,2%. Le chiffre d'affaires (net) est quant à lui de 1,58 milliard (+3,2%) et de 1,26 milliard (+15%) en tenant compte des revenus différés dont 1,05 milliard pour les jeux vendus en ligne (+13,6%).

Pour l'année en cours (qui comprendra un changement de méthode comptable), EA anticipe un revenu net de 5,6 milliards (5,55 mds avec les revenus différés) et un bénéfice net de 1,1 milliard.

Pour le trimestre en cours, son premier, il prévoit 1,1 milliard en c.a. net et 720 millions avec les revenus différés, en petite baisse sur un an, pour un bénéfice net de 200 millions.

Vos commentaires